Deauville : la vente d’ete arqana prend ses quartiers a deauville

Autres informations / 02.07.2012

Deauville : la vente d’ete arqana prend ses quartiers a deauville

La vente

d’été Arqana, qui déménage cette année à Deauville, va débuter mardi, avec les

canters des 2ans et des stores de 3ans sur la P.S.F. normande, à partir de 15

heures. Les enchères débuteront mercredi, à 11 heures, pour les 2ans de plat et

les stores de 2 et 3ans, et se poursuivront jeudi, à 14 heures, avec les

chevaux à l’entraînement. Comme l’an dernier, la vente s’articule sur deux jours,

ce qui offre davantage de confort aux acheteurs et aux vendeurs. La vente

devrait bénéficier de la synergie avec les courses, puisqu’elle se tient en

plein coeur du mini-meeting de Deauville. « La grande nouveauté, c’est

effectivement le fait que la vente se tienne désormais à Deauville, analyse

Éric Hoyeau, Président directeur général d’Arqana. C’est un mouvement auquel

nous pensions depuis un moment, mais nous ne pouvions le réaliser qu’une fois

nos travaux terminés. Les infrastructures de Saint-Cloud ne nous auraient pas

permis de faire des journées successives à 150 lots. Il est évident que le lien

avec le mini-meeting, qui propose à la fois de l’obstacle et du plat, devrait

créer du trafic et de l’intérêt pour la vente. Les canters auront lieu pour la

première fois sur la P.S.F. de l’hippodrome. Cette première édition demandera

peut-être quelques réglages, mais nous sommes confiants dans l’organisation,

sachant que les professionnels auront à leur disposition l’écran géant de

l’hippodrome. C’est encore un confort supplémentaire apporté à la vente. »

STORES : LES VENTES IRLANDAISES ONT DONNE UN SIGNAL POSITIF

Le

marché des stores avait retrouvé des couleurs l’an dernier, avec une

progression de 18 % du prix moyen. Cela confirmait la tendance enregistrée quelques

jours avant lors des Derby Sales de Tattersalls, en Irlande, où les indicateurs

étaient en nette hausse, après deux années difficiles. Le marché s’est

consolidé cette année, aussi bien lors des Derby Sales que des Land Rover

Sales, les deux ventes de référence pour les chevaux d’obstacle en Irlande,

avec des volumes beaucoup plus importants que ceux vendus chez Arqana. « Les

indicateurs sont équivalents à ceux de 2011 pour ces deux ventes, confirme Éric

Hoyeau. Les chevaux issus de familles maternelles françaises, conçus en France

et importés in utero, ou nés sur notre territoire, se sont très bien vendus. Ce

sont autant de signes positifs pour notre marché. Nous espérons donc une forte

présence de pinhookers britanniques, tout en souhaitant que les Français

investissent également dans cette catégorie. »

2ANS

MONTES : UNE DEUXIEME OPPORTUNITE

Le

segment des 2ans montés avait bien progressé en 2011, avec une hausse du prix

moyen de 33 %, grâce à une professionnalisation des vendeurs. Cette vente est la

deuxième session du programme breeze-up d’Arqana dont la première session s’est

tenue en mai dernier à Saint-Cloud. « Elle offre une deuxième opportunité à des

poulains qui n’étaient pas assez prêts pour être présentés en avril-mai, lors

de ventes de Newmarket ou de Saint-Cloud. Ce fut par exemple le cas pour

Malossol l’an dernier, le poulain de Giuseppe Botti qui a gagné cette année les

"Guinées" italiennes. On peut trouver des poulains tout à fait

intéressants dans cette vente », précise Éric Hoyeau.

CHEVAUX

A L’ENTRAINEMENT : LA CONCURRENCE DE L’AMIABLE

Le

catalogue des chevaux à l’entraînement offre à la fois des performers en

obstacle, ou des chevaux ayant un profil pour aller sur les obstacles. C’est

sûrement le segment pour lequel l’offre est la plus compliquée à constituer,

comme l’avoue Éric Hoyeau : « Sur ce segment, la compétition avec le marché

amiable est réelle. Le travail de recruter pour constituer un catalogue qui

réponde à la demande est donc primordial. »