Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Les chiffres cles de l’emploi dans les ecuries de course

Autres informations / 05.07.2012

Les chiffres cles de l’emploi dans les ecuries de course

L’Afasec

vient de publier les résultats de son observatoire social sur l’activité

d’entraînement des chevaux de course. Les chiffres mettent en évidence une

grande stabilité de l’emploi en 2011, ainsi que la poursuite de la féminisation

du secteur. Les femmes représentent désormais 32 % du nombre total de salariés,

et leur nombre a doublé depuis 2002 (+ 99 % sur la période). Les salariés des

écuries de course sont âgés en moyenne de 31ans, et 57 % d’entre eux ont moins

de 30 ans.

LES

CHIFFRES CLES

4.049

personnes salariées dans une écurie de course en 2011. Chiffre stable par

rapport à 2010. Le nombre d’entraîneurs a légèrement fléchi en 2011 (- 3,5 %),

toutes disciplines confondues (trot et galop). Une population qui reste jeune

malgré l’augmentation de l’âge moyen à 31ans. Le secteur poursuit sa

féminisation (32 % des salariés sont des femmes). 875 entraîneurs sont

employeurs de main d’oeuvre. Le nombre de salariés qui n’ont pas changé

d’employeur a augmenté de 27 % depuis 2ans (3.278 en 2011).

EMPLOI

L’emploi

dans la filière hippique représente plus que 76.250 personnes, dont 41 % des

emplois sont générés par les courses. Marqué par une stabilisation du secteur

et une féminisation toujours en augmentation, le nombre de salariés a augmenté

de 8,5 % en 10 ans en grande partie grâce à l’arrivée des femmes dans les écuries

de course. En 2011, 4.049 personnes salariées travaillent à l’entraînement des

chevaux de course en France (chez un ou plusieurs employeurs). Et 3.278

personnes n’ont pas changé d’employeur en 2011. La filière compte 630 jockeys

professionnels ou salariés au galop. Le nombre de femmes a augmenté de 99 %

entre 2002 et 2011 (646 femmes salariées en 2002 contre 1 287 en 2011) alors

que le nombre d’hommes est toujours en diminution de 5,5 %.

LES

ENTRAINEURS

Ce sont

2.780 entraîneurs qui ont fait travailler 27.991 chevaux en France en 2011. Le

nombre d’entraîneurs globalement en 2011 est en léger fléchissement par rapport

à 2010. Des variables d’évolution sont à constater selon les différents statuts

d’entraîneur et d’entraînement.

LES

ECURIES

Les

écuries employeurs de main-d’oeuvre comptabilisées en France sont au nombre de

875 en 2011. Pour le galop, 26 % des entraîneurs sont ainsi employeurs de

main-d’oeuvre, pour le trot, 36 % des entraîneurs. Malgré une légère baisse par

rapport à 2010, ces pourcentages sont relativement stables depuis 10 ans. Il y

a 8 salariés par écurie en moyenne pour le galop et 3 salariés par écurie en

moyenne pour le trot.