Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Maisons-laffitte, prix robert papin (gr2) : reckless abandon survole les debats sir prancealot offre le jumele a l’angleterre

Autres informations / 22.07.2012

Maisons-laffitte, prix robert papin (gr2) : reckless abandon survole les debats sir prancealot offre le jumele a l’angleterre

C’est un

champion en herbe qui a remporté le Prix Robert Papin (Gr2). Reckless Abandon

(Exchange Rate) est de la trempe des bons chevaux. Bien que très vert, le

pensionnaire de Clive Cox n’a jamais donné d’espoirs à ses adversaires,

contrôlant la course d’un bout à l’autre. Lorsque son compatriote Sir

Prancealot (Tamayuz) s’est porté à moins d’une longueur de lui, il est reparti

sans sourciller. Les anglais ont ainsi réussi le jumelé dans ce Gr2 qu’ils

n’avaient plus enlevé depuis 2002 et le succès de Never a Doubt. De leur côté,

les français ont tous fini ensemble, en moins d’une longueur. Et c’est Snowday

(Falco) qui s’est montré le meilleur tricolore, concluant deux longueurs et

demie derrière Sir Prancealot, à la troisième place. Un résultat qui n’est

guère favorable pour les français, à un mois du Prix Morny (Gr1), dans lequel on

devrait retrouver les deux premiers. Déjà vainqueur de Groupe en France avec

Beacon Lodge, lauréat du Prix du Chemin de Fer du Nord (Gr3), Clive Cox nous a

dit au sujet de son bolide : « C’est un poulain vraiment passionnant, qui a

beaucoup de talent. Nous sommes ravis d’avoir remporté cette épreuve, d’autant

que le poulain reste invaincu. Il est encore "bébé", mais va

progresser. Nous reviendrons pour le Prix Morny à Deauville. » Gérald Mossé

s’est retrouvé en selle sur Reckless Abandon grâce à Shippy Ellis, son agent en

Grande-Bretagne, lequel lui a proposé la monte il y a trois semaines. Il s’est

confié en ces termes au micro du cheval émetteur : « Il n'est pas méchant et

n'a pas de vices, mais il est jeune, et les poulains ont parfois des réactions

inattendues. En Angleterre, déjà, il avait échappé à son jockey lors de sa

dernière sortie. Là encore il a cherché un appui à l'extérieur. Néanmoins, il

le fait sûrement et possède des capacités. Aujourd’hui, il était concentré sur

la voiture qui filmait et il était détendu. Il a très bien répondu quand je lui

ai demandé de produire son effort. » À Royal Ascot, lorsqu’il remportait les

Norfolk Stakes  (Gr2), Reckless Abandon

avait déjà fait impression. Il confirme son talent dimanche et au regard de son

comportement en course, on peut penser qu’il a une bonne marge. Il lui faut

surtout à apprendre à devenir plus "pro".

SIR

PRANCEALOT BON DEUXIEME

Quatrième

des Coventry Stakes (Gr2), Sir Prancealot a permis d’étalonner la valeur des

deux Groupes phares pour les poulains de 2ans, lors du meeting de Royal Ascot.

Sur 1.100m et en ce moment, Reckless Abandon lui est simplement supérieur. Sir

Prancealot s’est tout de même bien défendu, parvenant à s’extirper du peloton.

La semaine dernière, il avait été déclaré non partant à Newmarket en raison du

terrain trop souple.

SNOWDAY,

PREMIER FRANÇAIS A L’ARRIVEE

Lauréat

du Prix du Bois (Gr3), Snowday a confirmé son succès cantilien. Le poulain des

Wertheimer & Frère n’a pourtant pas eu un bon parcours, étant le seul à

voyager le nez au vent. Après avoir changé de jambes à hauteur de la Girafe, il

a bien prolongé son effort pour prendre un minime avantage au favori tricolore,

Penny’s Picnic (Kheleyf). Entraîneur de Snowday, Carlos Laffon-Parias a déclaré

: « Il court bien, répète sa dernière sortie et se montre le meilleur des

français. Il est simplement battu par les deux poulains de la course, dont on

connaissait la qualité. Quand on a gagné un Gr3, on n’a pas vraiment le choix

des engagements, il pourrait donc maintenant courir le Prix Morny. »

PENNY’S

PICNIC, MOINS TRANCHANT

Penny’s

Picnic a perdu son invincibilité dans ce Gr2. Bien parti, il a vite accompagné

les poulains de tête, mais il a continué ensuite dans son action. Son

entraîneur, Didier Guillemin, nous a appris : « Penny’s Picnic n’a pas eu son

accélération habituelle. D’ordinaire, il aurait eu un coup de reins décisif

pour conserver la troisième place. Il était un peu mou aujourd’hui, cela peut

parfois arriver avec les 2ans. » En toute logique, Penny’s Picnic devrait

courir le Prix Morny et retrouver ses trois devanciers.

LE NEVEU

DE TICKER TAPE

Petit

poulain, bien proportionné, Reckless Abandon est issu d’Exchange Rate, un

étalon américain, vainqueur du Tom Fool Handicap (Gr2). Il est le neveu de

Ticket Tape (Royal Applause), vainqueur du Queen Elizabeth II Challenge Cup

(Gr1) et des American Oaks (Gr1). Mère de Reckless Abandon, Sant Elena (Efisio)

est gagnante de trois courses et placée de Stakes.