Prix de bagatelle (l) : la soucoupe volante sarkiyla

Autres informations / 28.07.2012

Prix de bagatelle (l) : la soucoupe volante sarkiyla

Une

demi-heure avant le départ du Prix de Bagatelle (L), des trombes d’eau se sont

abattues sur Chantilly. L’averse, bien que courte, a modifié le terrain en

surface, ce qui a pu changer la donne dans cette Listed. Cela n’a pas dérangé

Sarkiyla qui, bien que fille d’Oasis Dream, avait les aptitudes physiques au

niveau de ses appuis pour bien faire sur ce type de terrain. Attentiste, elle a

laissé tout le monde sur place quand elle a accéléré. Pourtant, le manque de

rythme dans l’épreuve aurait pu lui être très préjudiciable, d’autant qu’en

tête se trouvait Carnoustie (Acclamation), la pouliche à battre dans cette

épreuve. C’était la première fois que Sarkiyla se testait sur 1.600m. Cela lui

a plu et désormais, il lui faudra monter de catégorie : « Nous sommes contents

de la voir gagner ici, déclarait Alain de Royer Dupré après la course.

Maintenant, on va essayer de grimper les échelons avec elle. Il n’est pas

impossible qu’elle réussisse quelque chose de bien à l’automne, comme beaucoup

de chevaux capables d’accélérer comme elle l’a fait aujourd’hui sur ce

terrain.» Ce n’était que la quatrième sortie de Sarkiyla qui a débuté 17 mai à

Vire par une victoire. Elle s’était ensuite imposée en bonne pouliche au

Lion-d’Angers. Sa dernière sortie, dans une course B, sur 2.000m à

Maisons-Laffitte, n’était pas à prendre au pied de la lettre. Malgré cette

troisième place à un niveau inférieur, son entraîneur la présentait dans une

Listed. Il fallait y voir un signe. Deuxième, Carnoustie devra encore attendre

pour accrocher sa Listed. Cette fois, elle a été devant et a failli réaliser un

beau hold-up, pour son premier essai sur 1.600m, en cadenassant la course avec

Dutchessa (Dutch Art). Elle mérite son succès à ce niveau et devrait le trouver

un jour ou l’autre. Derrière le duo de tête, les pouliches se sont tenues de

très près et beaucoup ont été désorientées par le manque de train de cette

Listed.

LE

REBOND D’UNE BRANCHE

Sarkyila

a été élevée par son propriétaire, Son Altesse Aga Khan. Sa mère, Sarlisa

(Rainbow Quest), comme sa deuxième mère, Sarliya (Doyoun), ont gagné en France,

mais sans jamais percer au niveau black type. Seul Saragann (Danehill), fils de

Sarliya, est black type sous les deux premières mères de Sarkiyla. La troisième

mère de Sarkiyla, Safita, a gagné une Listed à Deauville et a terminé deuxième

de la "Poule d’Essai". Elle a produit notamment Safawan, lauréat des

Lockinge Stakes (Gr2 à l’époque).