Prix de la butte blanche (d) : gaiete resiste aux attaques

Autres informations / 25.07.2012

Prix de la butte blanche (d) : gaiete resiste aux attaques

Installée

en tête par Anthony Crastus, Gaieté (Kentucky Dynamite) a montré du courage

pour ouvrir son palmarès dans le Prix de la Butte Blanche (D). La pouliche du

Quesnay a emmené dans son sillage Golbahar (Holy Roman Emperor). Attaquée par

Astéria (Orpen), Gaieté a résisté à la bonne fin de course de Réponds Moi (More

than Ready), un peu prise de vitesse mais excellente finisseuse. Présent à

Chantilly, Alec Head, propriétaire-éleveur de Gaieté, a confié : « Gaieté est

une bonne petite pouliche. En dernier lieu, elle avait couru sur la piste en

sable fibrée et la surface ne lui avait pas plu. Elle est courageuse car il n’y

pas de grands écarts à l’arrivée et elle a dû lutter. » La bonne note de ce

Prix de la Butte Blanche, c’est certainement Réponds Moi, qui a été constamment

actionnée aux bras par Olivier Peslier. Mais lorsqu’elle a trouvé son action,

elle a terminé vite et n’a pas été loin du compte. Elle a donc permis

d’afficher un jumelé "Head" puisque Réponds Moi est entraînée par

Freddy Head.

LA SOEUR

DE GOTLANDIA

Élevée

par le Haras du Quesnay, Gaieté est la soeur de Gotlandia (Anabaa), gagnante du

Prix de Saint-Cyr (L) et deuxième du Prix de la Grotte (Gr3). Gaieté est aussi

la nièce de Glorosia (Bering), lauréate du Fillies’ Mile (Gr1) à Ascot. Mère de

Gaieté, Grenade (Bering) a enlevé une course à conditions à La Teste-de-Buch.

Elle courait alors sous l’entraînement de Xavier Thomas-Demeaulte. Gaieté est

sa deuxième gagnante, après Gotlandia.