Prix de saint-patrick (l) : une nouvelle tactique pour faire parler la classe de tifongo

Autres informations / 08.07.2012

Prix de saint-patrick (l) : une nouvelle tactique pour faire parler la classe de tifongo

Sur le

papier, Tifongo (Dr Fong) était la meilleure chance du Prix de Saint-Patrick

(L). Deuxième du Prix Noailles (Gr2), il rendait de ce fait deux kilos à ses

adversaires. Mais il a su transformer la théorie sur la piste en gagnant

nettement, avec du style. Et ce, en optant pour une nouvelle tactique : la

course d’attente. Attentiste à l’arrière-garde, il a pu bénéficier de la bonne

roue, celle de Lucky Bridle (Dylan Thomas) dans la ligne droite. Le

pensionnaire de Christophe Ferland l’a emmené assez loin. Déboîté à trois cents

mètres du poteau, Tifongo est venu prendre le meilleur sur Lucky Bridle dans

les cinquante derniers mètres. Comme à son habitude, le poulain de Guy Pariente

a été combatif à la lutte. Entraîneur de Tifongo, Henri-Alex Pantall a déclaré

sur Equidia: « C’était un peu osé de le courir à huit jours, mais il

redescendait de catégorie. De plus, on a essayé une tactique différente en le

faisant venir de derrière, car c’est un cheval assez craintif. Maxime [Guyon,

jockey de Tifongo, ndlr] l’a bien monté. Tifongo a eu des parcours malheureux

ces derniers temps. Quand il sent les autres venir, il n’est pas à son aise. »

Passé par le Saubouas, Lucky Bridle ne fait que progresser et pourrait être une

révélation de l’été dans les courses principales. Il termine deuxième et

précède Pirate Bay (Hawk Wing), lequel a fini très vite, après avoir patienté

parmi les derniers, tout comme Tifongo. Quant à Moonday Sun (Mizzen Mast), il a

conclu seulement quatrième, sans s’être montré vraiment dangereux. L’autre

représentant du prince Khalid Abdullah, First Date (Selkirk), n’a jamais eu les

coudées franches pour s’exprimer dans la ligne droite (6e).

LA

FAMILLE "AGA KHAN" DE TASHELKA

Tishkara

(Xaar), la mère de Tifongo, a été achetée 30.000 € aux ventes d’élevage de

Deauville en décembre 2008. C’est l’agence Fips qui s’en est portée acquéreur

et Tifongo est son premier produit. En course, Tishkara a remporté trois

courses. C’est une fille de Tashtiyana (Doyoun), qui a elle-même gagné sa

course, en France, dans le Prix Gazala (B) à Saint-Cloud. Son meilleur produit

a été Tashna (Kendor), placée de Listed. La troisième mère de Tifongo, Tashtiya

(Shergar) a gagné un Gr3 outre-Manche. Sa production compte Tashiriya (Kenmare),

deuxième du Prix Vanteaux (Gr3) et mère de Tashelka, qui a gagné le Prix de la

Nonette et le Prix Fille de l’Air (Gr3). Achetée par Richard Chotard, elle

avait ensuite été vendue au cheikh Mohamed al Maktoum.