Prix des reves d’or-jacques bouchara (l) : les anglais attaquent en force a bellerive

Autres informations / 17.07.2012

Prix des reves d’or-jacques bouchara (l) : les anglais attaquent en force a bellerive

Dix

partants se sont donné rendez-vous pour le convoité Prix des Rêves d’Or-Jacques

Bouchara (L), une compétition toujours très attendue pour les 2ans. Trois

pouliches proviennent d’Angleterre et s’annoncent redoutables. Respectivement

troisième et cinquième des Trust Empress Stakes (L), Baileys Jubilee (Bahamian

Bounty) et Tipping Over (Aussie Rules) ont la pointure d’une course de ce

niveau. En particulier, Baileys Jubilee, laquelle a débuté sa carrière par deux

plaisants succès. Déjà bien endurcies, ces deux pouliches seront les chevaux à

suivre, de même que leur compatriote Faithfilly (Red Clubs), qui a franchi un

petit cap dernièrement. Francis Graffard entraîne un lot de 2ans de qualité. Il

présentera Thats Notall Folks (Kheleyf) et Invincible Me (Invincible Spirit)

dans cette course principale. Issu d’un étalon qui produit "précoce et

vite", Kheleyf, Thats Notall Folks vient de commencer sa carrière par une

deuxième place dans le Prix du Soleil de Bretagne (F). Un peu pris de vitesse

au passage devant les tribunes, Thats Notall Folks s’est ressaisi pour

conserver le premier accessit. Seul mâle de la course, il est la première

chance française. Invincible Me a débuté dans le Prix Yacowlef (L) et elle a

affiché quelques progrès ensuite pour prendre la cinquième place d’une course

"F". Pouliche qui aime aller de l’avant et parfois un peu tendue,

Lasdramad (Mount Nelson) a ouvert son palmarès de bout en bout à La Teste, avec

autorité. Elle découvrira la ligne droite, mais vient de terminer troisième

derrière des chevaux que l’on devrait retrouver à un bon niveau à Deauville. On

suivra aussi avec attention Sorry Woman (Ivan Denisovich)  et Style Boréale (Desert Style). La première

nommée, pensionnaire d’Henri-Alex Pantall, vient d’être battue par une pouliche

qui galope, Golbahar (Holy Roman Emperor), cette dernière devançant également

Invincible Me le même jour. Son entraînement étant en forme, il faut s’en

méfier. Quant à Style Boréale, issue d’une famille de gagnants, elle a dominé

Golbahar à Deauville.