Prix du bois (gr3) : hairy rocket pourrait faire pleurer les français

Autres informations / 01.07.2012

Prix du bois (gr3) : hairy rocket pourrait faire pleurer les français

Supplémentée

par Richard Hannon pour participer au Prix du Bois (Gr3), Hairy Rocket

(Pivotal) pourrait redonner un succès aux poulains britanniques, dans le

premier Groupe français réservé aux 2ans, en l’absence du leader tricolore,

Penny’s Picnic (Kheleyf), réservé pour le Prix Robert Papin (Gr2). La pouliche

reste en effet sur sa troisième place acquise dans les Queen Mary Stakes (Gr2).

C’est, de ce fait, la pouliche la plus titrée du lot. Les statistiques

(arrêtées au vendredi 29 juin) de son entraîneur avec ses 2ans parlent pour lui

: il a déjà eu 142 partants dans cette catégorie d’âge, pour 31 succès (22% de

réussite), 27 deuxièmes places et 24 troisièmes places. Deux autres concurrents

traverseront la Manche. Bungle Inthejungle (Exceed and Excel) a lui aussi couru

à Royal Ascot, se classant quatrième des Windsor Castle Stakes (L). Le

pensionnaire de Mick Channon n’avait rien compris pour ses débuts, mais il

s’était racheté en s’imposant nettement à Beverley, dans une course à

conditions, même si le grand favori Smoothtalkinrascal (Kodiac) avait été

déclaré non-partant ce jour-là. Entraînée par Kevin Ryan, Surely Speightful

(Speightstown) a déçu dans une Listed disputée à Epsom, après avoir gagné son

maiden.

EL

TRASTOLILLO DEBUTE POUR SON NOUVEL ENTOURAGE

Du côté

des Français, les dauphins de Penny’s Picnic dans le Prix La Flèche (L) se

retrouvent logiquement au départ de cette course. Deuxième à Maisons-Laffitte,

en ayant fait galoper jusqu’au bout le lauréat, el trastolillo (Oratorio) a

attiré les convoitises. Il est donc passé des boxes de José Remolina Diez à

ceux de Pascal Bary, pour la casaque de Khalifa Mohammed al Attiyah. To my

Valentine (Dihym Diamond) et Perrecalla (Anabaa Blue) se valent, et viseront a

priori une place. Sage Melody (Sageburg) avait été la seule à pouvoir aller

avec Sheistheboss (Street Boss) à Chantilly, mais avait été disqualifiée de la

deuxième place (son jockey ne s’étant pas présenté à la pesée). Pour ses

débuts, elle avait terminé tout près de To my Valentine. Logiquement, on doit

lui voir une chance régulière dans ce lot, même si quelques rivaux lui sont

pour le moment supérieurs. Snowday (Falco) est allé ouvrir son palmarès au

Croisé-Laroche. Très brillant le jour de ses débuts, il avait couru en progrès

ensuite, mais sans rien pouvoir faire contre son compagnon de couleurs Kamran

(Green Tune). Enfin, T’Choupi Chop (Indian Rocket) a gagné sûrement sa course F

pour ses débuts. Il passe un vrai test ici, mais ses limites sont difficiles à

cerner.