Prix du moncel (b) : monsieur playboy laisse parler sa grande action

Autres informations / 24.07.2012

Prix du moncel (b) : monsieur playboy laisse parler sa grande action

Seulement

vainqueur d’un handicap à Longchamp jusqu’à ce lundi, Monsieur Playboy

(Muhtathir) est monté de catégorie à l’issue du Prix du Moncel (B) qu’il a

remporté de bout en bout. Rapidement installé en tête par Maxime Guyon, il a pu

développer sa grande action et la laisser s’exprimer pleinement dans la ligne

droite. Ainsi, il a contré toutes les attaques, écoeurant un peu Stelway (Gold

Away) qui a perdu le premier accessit tout à la fin. Entraîneur de Monsieur

Playboy, Pia Brandt a confié : « En dernier lieu, il était cinquième dans un

bon lot. C’est un poulain que l’on estime un peu. Maxime l’a bien monté en

allant devant pour profiter de sa grande action. D’autant qu’il est difficile

de revenir sur cette piste. C’est un "bébé" qui progresse entre

chaque course. Je ne sais pas s’il peut faire un cheval de Groupe car il faut

que la tête suive. » Tout à la fin, Grace Lady a subtilisé le premier accessit

à Stelway, permettant à l’étalon Muhtathir de s’offrir un jumelé. Quant à

Stelway, son mentor Pascal Bary a indiqué : « Il a perdu la deuxième place parce

qu’il a essayé de gagner, mais il court bien. »

DE LA

FAMILLE DE NAAQOOS

Mère de

Monsieur Playboy, Minar Salam (Danehill Dancer) a été achetée pour 27.000 € par

Meridian International, aux ventes d’élevage Arqana, en décembre 2008. Elle

était alors pleine de Monsieur Playboy. En course, elle a gagné son maiden à

Dieppe. Troisième mère de Monsieur Playboy, Gay Hellene (Ela Mana Mou) a enlevé

un Gr3. Au haras, elle est devenue la mère de Straight Lass (Machiavellian),

elle-même génitrice de Naaqoos et Barastraight, deux vainqueurs de Groupes. Le

premier a enlevé le Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) avant de devenir étalon,

alors que le second a gagné le Prix La Force (Gr3).