Prix du mont saint-jean (f) : kapstadt termine mieux qu’il ne part

Autres informations / 03.07.2012

Prix du mont saint-jean (f) : kapstadt termine mieux qu’il ne part

Beaucoup

de poulains auraient hypothéqué leur chance avec un départ comme celui qu’a

pris Kapstadt (Country Reel) – qui porte le nom d’une ville sud-africaine. Il a

beaucoup tangué après l’ouverture des stalles et comme l’indiquait François Doumen,

son entraîneur: « Gérald Mossé a eu le mérite de rester dessus. » Kapstadt

s’est donc retrouvé dernier pour aborder la ligne droite de Compiègne où il

n’est jamais évident de refaire les longueurs. Pourtant, quand il est passé à

l’attaque, il a passé le peloton en revue pour venir s’imposer avec de la

marge. « J’ai acheté ce cheval aux ventes d’Arqana pour un propriétaire qui

aime bien les 2ans, expliquait François Doumen. Je trouvais que Kapstadt avait

une morphologie adaptée pour courir à cet âge. Il ne débutait pas pour gagner

et réalise donc des débuts très satisfaisants. Il faut tout de même rester

calme, car on ne connaît pas la valeur du lot qu’il domine. Vu sa façon de

faire, il pourra aller sur 1.600m sans problème. » Favori, Star System (Danehill

Dancer) a pris beaucoup de coups durant le parcours. Il a beaucoup reculé à

l’entrée de la ligne droite et a dû longtemps patienter pour trouver

l’ouverture. Il a fourni un bon effort final et devrait rapidement pouvoir

ouvrir son palmarès.

LE NEVEU

DE PANIS

Kapstadt

a été acheté 30.000 € par son entraîneur en octobre 2011 à Deauville. Il est le

deuxième produit de King’s Parody (King’s Best), qui s’est placée à 3ans en

Italie. Sa deuxième mère est Polital Parody (Doonesbury), deuxième de Listed et

génitrice de Panis (Miswaki), gagnant de Groupe et aujourd’hui étalon, et de

Political Whit (Lines of Power), multiple gagnant de Listed.