Prix six perfections (l) : l’histoire se repete

Autres informations / 29.07.2012

Prix six perfections (l) : l’histoire se repete

Comme

l’an dernier, c’est une pouliche britannique qui a enlevé le Prix Six

Perfections (L). Comme l’an dernier, la lauréate a remporté en débutant le

British Stallion Studs Supporting British Racing EBF Maiden Fillies’ Stakes, un

maiden réservé aux pouliches et disputé sur les 1.400m de la P.S.F. de Kempton.

Et, comme l’an dernier, la pouliche est fille d’Elusive Quality… Pour le

moment, la comparaison entre Elusive Kate et Discernable s’arrête là. Si

Elusive Kate est revenue des derniers rangs pour remporter sa Listed, se

montrant très froide, Discernable a, quant à elle, pris la direction des

opérations, en menant à un train modéré et, dans la ligne droite, personne n’a

pu venir l’inquiéter vraiment. Khadima (Zamindar), qui a eu un bon parcours à

la corde, s’est bien comportée, mais n’a jamais pu prendre l’avantage à la

lauréate, se contentant de la deuxième place à trois quarts de longueur.

Sheistheboss (Street Boss), pour sa deuxième sortie elle aussi, a fourni une

longue accélération qui lui a permis de finir à une demi-longueur de Khadima.

devancée par un bon “Hannon” à Ascot Discernable avait donc gagné dès ses

premiers pas ce bon maiden, avant de finir deuxième de Havana Gold (Teofilo) à

Ascot. Ce pensionnaire de Richard Hannon fait partie des 2ans estimés par

l’entraîneur britannique, qui devrait d’ailleurs le garder pour l’automne.

Discernable avait donc des références très correctes. Mark Johnston n’était pas

présent à Deauville, car il avait des partants à Ascot le même jour, mais

l’entourage de la pouliche nous a confié être plutôt confiant avant la course,

compte tenu de ses deux premières sorties. De plus, le terrain souple d’Ascot

ne l’avait pas servie dernièrement. Après le succès de Baileys Jubilee

(Bahamian Bounty) dans le Prix des Rêves d’Or –Jacques Bouchara (L), à Vichy,

c’est donc une nouvelle victoire d’une 2ans de Mark Johnston en France. L’an

dernier, Elusive Kate avait été dirigée sur le Prix du Calvados (Gr3) et on

peut imaginer que Discernable suivra le même chemin.

KHADIMA

ET SHEISTHEBOSS EN TETE DES FRANÇAISES

En

prenant la deuxième place et donc en devenant black type, Khadima a justifié le

choix de Jean-Claude Rouget de tenter le coup directement dans cette Listed,

alors que la pouliche aurait pu disputer le Prix du Mézeray (B) dimanche. Son

entraîneur nous a dit : « Elle fait sa course, bien qu’elle se soit montrée un

peu brillante en partant. J’ai choisi cette course car je préfère être deuxième

de Listed plutôt que gagner une "B"… Pour la suite de son programme,

nous allons réfléchir. Cela dépendra de la façon dont elle récupère.» Enfin,

Sheistheboss a confirmé ses débuts victorieux. Carlos Lerner nous a dit : «

Elle se comporte très bien, surtout qu’il n’est pas impossible qu’elle soit en

chaleur. Si elle reste dans cet état de forme, elle disputera le Prix du

Calvados (Gr3). Le parcours en ligne droite devrait l’avantager. »

UNE

GRANDE SOUCHE WILDENSTEIN

Discernable

a été achetée yearling en octobre dernier à Tattersalls, pour 160.000 Guinées.

C’est une fille de la “Wildenstein” Louve Mystérieuse (Seeking the Gold),

lauréate du Prix Madame Jean Couturié (L), fille de Louve Bleue (Irish River)

et petite-fille de Lupe, lauréate du Coronation Cup (Gr1). Lupe est à l’origine

de Louveterie (Nureyev), qui a donné une multitude de lauréats de Groupe à la

casaque bleue, comme Loup Sauvage (Riverman), gagnant du Prix d’Ispahan (Gr1),

Loup Solitaire (Lear Fan), lauréat du Grand Critérium (Gr1), ou encore Louve

(Irish River), gagnante du Prix de Flore (Gr3). Discernable est la propre soeur

de True Quality, lauréate de Gr2 aux États-Unis.