Bertrand belinguier : « notre accord avec la chine est un evenement important »

Autres informations / 21.08.2012

Bertrand belinguier : « notre accord avec la chine est un evenement important »

JOUR DE

GALOP. – SAMEDI, VOUS AVEZ SIGNE UN ACCORD AVEC DEUX ACTEURS CHINOIS. SUR QUOI

PORTE-T-IL ?

Bertrand

Bélinguier, Président de France Galop. – L’accord que nous avons signé est

global. Il porte sur une assistance à l’enregistrement des chevaux de pur-sang

dans le stud-book chinois, la formation de vétérinaires équins et l’élaboration

de procédures sanitaires, l’établissement d’un laboratoire de contrôle

anti-dopage aux normes internationales, l’organisation des courses de chevaux

(calendrier, programme), la formation de stagiaires chinois dans tous les

domaines liés à l’entraînement, aux courses et à l’élevage. La première phase

de cette coopération se concrétisera à l’automne prochain par l’arrivée d’un

professeur chinois au laboratoire de contrôle anti-dopage français et de six

stagiaires chinois au centre d’entraînement de Chantilly.

QUELLE

EST VOTRE ANALYSE DE CET ACCORD ?

C’est un

événement important. Pour la première fois, France Galop signe un accord de

coopération avec la perspective de créer une cité du cheval dans la quatrième

ville de Chine. Les premières courses auront lieu probablement en 2014, avant

une inauguration en 2015. Je suis très heureux d’avoir signé un accord à la

fois avec le professeur Zhang Sheng, représentant l'université d'Agriculture de

Mongolie Intérieure et Monsieur Teo Ah Khing, Président du TAK Group,

représentant la société Tianjin State Farms Agribusiness Desert Star Co Ltd. Il

est très sympathique d’entendre le président du TAK Group expliquer qu’il avait

mûrement choisi les partenaires avec lesquels il souhaitait collaborer, et que

la France s’était imposée, car l’organisation de ses courses est très réputée.

PLUSIEURS

ACTEURS FRANÇAIS ETAIENT CONCERNES…

L’autre

élément très positif de cet accord, c’est l’excellente collaboration entre les

différentes entités françaises : France Galop, le F.R.B.C., l’UNIC et Arqana –

ce qui a permis à cette dernière de signer son protocole d’accord propre. Cette

collaboration réussie a montré son efficacité et ouvre des perspectives pour

l’avenir.