Ceux qui pourraient être au départ… …et chez les français

Autres informations / 28.08.2012

Ceux qui pourraient être au départ… …et chez les français

No risk at All rattrape le temps perdu

Espoir classique, No risk at All (My Risk) s’est

malheureusement blessé dans le Prix du Jockey Club (Gr1) 2010. Ensuite, il a

été victime de conflits familiaux après la mort de Sylvia Wildenstein, étant

longtemps contraint de "rester au box". Revenu à son top-niveau cette

année, il a littéralement impressionné dans la Coupe à Longchamp (Gr3), puis

dans le Grand Prix de Vichy Auvergne-Défi du Galop (Gr3). Il découvrira les

2.400m de Longchamp dans le "Foy", mais devrait tenir la distance (sa

famille a notamment brillé en obstacle au plus haut niveau sur nettement plus

long !). À plus d’un mois de l'“Arc”, il fait partie des trois meilleures

chances tricolores.

 

valyra et Saônois devront être supplémentés

Les vainqueurs classiques de Chantilly, Valyra et Saônois,

devront être supplémentés pour courir l'“Arc”. Tous deux ont en effet surpris

leur entourage par leur progression fulgurante… après les engagements de

l'“Arc”, situés à la fin février !

Valyra va effectuere sa rentrée dans le Qatar Prix Vermeille

(Gr1). Cette saison, les femelles semblent supérieures aux mâles, chez les 3ans

français. De ce fait, Valyra sera peutêtre notre meilleure représentante de

3ans.

Mais Saônois est un poulain de qualité, qui aime le combat :

tout ce qu’il faut pour l'“Arc”. Sa rentrée, il l'effectuera soit dans le Prix

du Prince d’Orange (Gr3), soit dans le Qatar Prix Niel (Gr2). Dans ce Gr2, il

pourrait retrouver kesam-

pour ???(King’s Best), quatrième du Prix du Jockey Club

(Gr1), après avoir fait illusion. Il a fait l’impasse sur le

Judd-

monte Grand Prix de Paris (Gr1), ce qui sera certainement

bénéfique en vue de l’automne. Dans le "Niel", il passera néanmoins

un test sur la distance classique.

Chez les 3ans français, on pourrait aussi compter sur yellow

and Green (Monsun), gagnante du Prix de Malleret (Gr2), qui sera au départ du

"Vermeille".

Galikova ???et Shareta ??, pour la génération 2008 Galikova

(Galileo) et Shareta (Sinndar) se suivent depuis l’an dernier. Bilan des

courses : deux manches à une pour la représentante de l’écurie Wertheimer &

Frère, laquelle a devancé Shareta dans le Prix de Diane-Longines et dans le

"Vermeille" (Grs1). Contrairement à l’an dernier, l’entourage de

Galikova a tout misé sur l’automne et sur l'“Arc”. En vue de cette course, elle

monte progressivement en puissance. Shareta a, elle, enlevé les Yorkshire Oaks

(Gr1) à la lutte. Deuxième de l'“Arc” l’an passé, elle a confirmé sa qualité

cette année, comme Danedream, et elle aura encore une belle chance dans le

championnat du monde des pur-sang.

 

Méandre, sur la bonne voie

Méandre (Slickly) a été l’une des surprises de la saison

dernière. Héros du Juddmonte Grand Prix de Paris, il a conclu sixième de

l'“Arc”, en courant proprement. Cette année, il a mis du temps à trouver la

bonne cadence, mais a enlevé coup sur coup les Grands Prix de Saint-Cloud et de

Berlin (Grs1). Il est sur la pente ascendante.

 

Masterstroke en invité surprise

Avec Masterstroke, nous sommes un peu restés sur notre faim

ce printemps. La grande course du 7 octobre semblait s’éloigner pour lui… Et

pourtant ! Facile lauréat du Prix Frédéric de Lagrange (L), puis du Grand Prix

de Deauville, soit le même doublé que cherry Mix en 2004, avant sa deuxième

place dans l'“Arc”, Masterstroke est dans le moule d’André Fabre. Un moule qui

fabrique des chevaux d’ “Arc” chaque année et le fils de Monsun a le profil

pour y jouer un très bon rôle.