Clairefontaine, prix du defi du galop-dream well (a) : sant’alberto devient le challenger numero 1 d’aizavoski

Autres informations / 13.08.2012

Clairefontaine, prix du defi du galop-dream well (a) : sant’alberto devient le challenger numero 1 d’aizavoski

Cette

première étape du Défi du Galop à Clairefontaine a été un succès sur le plan

sportif. La victoire de Sant’Alberto (Colossus) permet d’entretenir le suspense

pour la victoire finale. En tête du challenge, Aizavoski (Monsun) compte deux

succès et treize points actuellement. Avec sa victoire dans le Prix du Défi du

Galop-Dream Well (A), Sant’Alberto a engrangé dix points, grâce à une deuxième

place acquise en sus, dans le Grand Prix du Conseil Général des Alpes-Maritimes

(L). Le Défi du Galop est donc complètement relancé et la lutte devrait être

âpre à l’automne. Toujours bien placé, dans le sillage de Flash Dance (Monsun)

et Simba (Anabaa Blue) qui animaient la course, Sant’Alberto a attaqué à trois

cent cinquante mètres du disque. En dehors, Technokrat (Oratorio) tardait à

enclencher. Dance Moves (Dansili) se défendait courageusement, de même que

Simba. Dans les quatre-vingt derniers mètres, Sant’Alberto a redonné un bon

coup de reins, pour repousser le retour tardif de Technokrat, qui devrait faire

une excellente recrue pour le Défi du Galop. Entraîneur du lauréat, Fabrice

Chappet nous a confié : « Sant’Alberto est un cheval très sympathique,

régulier, qui avait déjà terminé deuxième à Cagnes dans le Défi du Galop. Il

venait de bien courir à Vichy. Il a de bons engagements dans le

"Défi", il y a beaucoup de courses à courir, il va donc rester dans

cette catégorie, mais son prochain objectif reste à définir. » Auteur d’un coup

de deux, puisque lauréat du Quinté Plus avec First Destinity (Lawman), Umberto

Rispoli, également jockey de Sant’Alberto, s’est exprimé au micro du cheval

émetteur en ces termes : « C'est mon troisième doublé depuis que je suis arrivé

en France. J'avais monté Sant'Alberto en dernier lieu à Vichy et si je l'avais

piloté de la même façon qu'aujourd'hui, nous aurions probablement gagné. C'est

un poulain qui a un peu de caractère et qu'il faut connaître. C'est une très belle

journée pour moi, on va fêter ça avec du champagne. » TECHNOKRAT REPOND AUX

ATTENTES

Dans

l’entourage de Technokrat, on était très confiant, et il s’en est fallu de peu

pour que ce solide cheval allemand fasse une entrée remarquée dans le Défi du

Galop. Un peu long à enclencher, il a terminé vite et sera certainement mieux

sur les épreuves courues sur 2.400m. Un peu allant dans le parcours et

notamment dans le tournant final, Simba a conclu troisième au courage,

précédant Dance Moves, pas aussi à l’aise qu’il l’avait été à Vichy, sur un

terrain juste bon.

UN NEVEU

D’AUBE D’IRLANDE

Sant’Alberto

est le neveu d’Aube d’Irlande (Selkirk), troisième des Prix de Liancourt et de

la Sorellina (Ls). Exportée au Danemark, Aube d’Irlande a donné les valeureux

Spring Is Here (King’s Best) et Barricado (Anabaa), multiples lauréats.

Sant’Alberto provient d’une famille Aga Khan. Sa troisième mère, Adjarida (Red

God), défendait les couleurs vertes à épaulettes rouges, pour lesquelles elle

avait gagné deux courses. Mère de Sant’Alberto, Adya (Sillery) a enlevé son

maiden à Cazaubon pour Jean-Claude Rouget.