Criterium du fonds europeen de l’elevage (l) : la verite peut venir de morandi

Autres informations / 20.08.2012

Criterium du fonds europeen de l’elevage (l) : la verite peut venir de morandi

 

Sur les

onze partants du Critérium du Fonds Européen de l’Élevage (L), huit restent sur

une victoire, ce qui rend la course particulièrement ouverte. Dans cette

compétition qui prépare au Prix des Chênes (Gr3), où l’allocation est

supérieure à celle d’un Gr3, rares sont les vainqueurs à confirmer ensuite. À

l’exception d’une placée, Danedream (Lomitas), gagnante du Qatar Prix de l’Arc

de Triomphe (Gr1) 2011, après s’être classée troisième de la Listed deauvillaise

en 2010. Cela peut changer avec Morandi (Holy Roman Emperor), lauréat à La

Teste pour sa deuxième sortie, par cinq longueurs. Issu d’une bonne famille

Bader, ce protégé de Jean-Claude Rouget a rapidement compris ce qu’on lui

demandait. Vu sa façon de courir, nul doute qu'il réussira le test de distance

caché derrière cette épreuve, puisqu'il s'agit de voir, qui, parmi les poulains

engagés, saura tenir le mile. Jean-Claude Rouget a également engagé Courcy

(Mizzen Mast), auteur de débuts victorieux dans le Prix d’Etreham (B) sur le

sable. Ce jour-là, il devançait des poulains qui avaient déjà couru, un gage de

qualité. Il retrouvera notamment Windsea (King’s Theatre), qu’il a battu d’une

courte encolure. Poulain de métier, Bottoms Up (Whipper) a ouvert son palmarès

pour sa cinquième sortie, mais il était tombé plusieurs fois sur des chevaux de

classe. Gengis (King’s Best) a enlevé le Prix de Crèvecoeur (F) et va

maintenant devoir répéter, en dépit de son manque d’expérience.

LES

ANGLAIS A L’ASSAUT DE "LEUR" CRITERIUM

Lauréats

de deux des trois dernières éditions de cette course principale, les

Britanniques seront représentés par Sir Patrick Moore (Astronomer Royal) et

Northern Star (Montjeu). Le premier nommé a enlevé une "A" à

Compiègne, avant de confirmer en se classant deuxième du Prix Roland de

Chambure (L). Des performances suffisantes pour briller dans ce Critérium.

Quatrième pour ses premiers pas, à Haydock, Northern Star est présentée par Tom

Dascombe, qui se déplace souvent avec des éléments prêts à faire leur valeur en

France.