Darley prix kergorlay (gr2) : la voie royale vers le melbourne cup

Autres informations / 18.08.2012

Darley prix kergorlay (gr2) : la voie royale vers le melbourne cup

Le cru

2012 du Darley Prix Kergorlay (Gr2) ne regroupe que sept partants, mais tous

sont déjà inscrits en caractères gras, c’est dire la qualité du lot de stayers.

Depuis quelques années, le "Kergorlay" a changé de statut et peut

être considéré comme une préparatoire européenne au Melbourne Cup (Gr1),

disputé le 6 novembre à Flemington. L’année dernière, cinq des treize

participants du "Kergorlay" ont ensuite participé au Melbourne Cup,

dont quatre des cinq premiers chevaux à l’arrivée ; Dunaden (Nicobar), Red

Cadeaux (Cadeaux Généreux), Américain (Dynaformer) et Manighar (Linamix).

ALAIN DE

ROYER DUPRE PUISSANCE DEUX

Les

français Américain et Dunaden sont les derniers vainqueurs du Melbourne Cup et

le premier nommé est à nouveau au départ du Gr2 deauvillais. Vainqueur de cette

épreuve en 2010, puis vainqueur du Gr1 australien par la suite, il a effectué

son retour en France cet été après avoir pris de bons accessits au plus haut

niveau en Australie, sur des distances comprises entre 2.000 et 2.400m, il

retrouve les distances de fond sur lesquelles il s’est toujours montré très

performant. Il a aussi contre lui d’effectuer une semi-rentrée. Cette grande

mécanique peut avoir besoin de cette course avant d’être en pleine possession

de ses moyens, au contraire de son compagnon d’entraînement Shahwardi (Lando)

qui est, lui, à son meilleur niveau. Très bon deuxième d’un gros handicap à

Royal Ascot sur 4.350m, il s’est essayé face aux meilleurs stayers français

dans le Prix Maurice de Nieuil (Gr2), dans lequel il a pris une encourageante

troisième place. Lui aussi pourrait viser le Melbourne Cup (Gr1) en fin de

saison.

VADAMAR,

LE CHEVAL DE CLASSE DU LOT

Récemment

acquis par la famille Al Thani, Vadamar (Dalakhani) cherche un premier succès

de Groupe dans les épreuves de stayers. Passé des boxes d’Alain de Royer Dupré

à ceux de Mikel Delzangles, il s’est classé deuxième du Prix Maurice de Nieuil

(Gr2) pour son premier essai sur longue distance. Battu d’une courte tête par

Tac de Boistron (Take Risks), qui a depuis été vendu à des propriétaires

australiens, en vue de courir le Melbourne Cup, Vadamar pourrait lui aussi

avoir sa revanche en Australie, afin d’imiter son compagnon d’entraînement

Dunaden. Le quatrième français en lice est Brigantin (Cozzene), qui vient de se

rassurer en se classant deuxième d’une Listed à Deauville. Capable de beaucoup

mieux que ce qu’il a montré depuis le début de l’année, il faut compter sur

lui.

DES

ETRANGERS A SURVEILLER DE PRES

Deux

allemands et un anglais font face aux quatre stayers français. Très Rock Danon

(Rock of Gibraltar) et Flamingo Fantasy (Fantastic Light), les deux

germaniques, défendent la "ligne" du Prix du Carrousel (L) disputé le

29 juillet sur ce même parcours deauvillais. Respectivement quatrième et deuxième,

ils tentent de franchir un nouveau palier. Quant à l’anglais Joshua Tree

(Montjeu), un ancien pensionnaire d’Aidan O’Brien, désormais entraîné par Marco

Botti, il sillonne le monde à la recherche de succès de prestige. Presque

toujours à l’arrivée de ses courses, il faut se souvenir qu’il a remporté le

Canadian International (Gr1) il y a deux ans.