Darley prix morny (gr1) : reckless abandon fait joujou avec ses rivaux

Autres informations / 19.08.2012

Darley prix morny (gr1) : reckless abandon fait joujou avec ses rivaux

 

Après

cent cinquante mètres de course, le sort des dix adversaires de Reckless

Abandon (Exchange Rate) était déjà réglé. Bien que s’élançant de la stalle 8,

ce concurrent britannique était déjà venu se porter au commandement. Personne

n’est venu l’attaquer et ce n’est pas Penny’s Picnic (Kheleyf), qui manque sans

doute un peu de tenue à ce niveau, qui allait lui mettre volontairement la

pression tout le parcours. « Il n’a fait qu’attendre les autres », déclarait

Gérald Mossé, partenaire de Reckless Abandon après la course. Visuellement,

tout le monde a eu la même impression. Reckless Abandon a attendu et les autres

ne sont jamais venus. Surtout pas les français, qui ont connu une véritable

déroute dans ce premier Gr1 de l’année en France pour les 2ans : meilleur

tricolore, Mazameer (Green Tune) termine sixième. Avec ce succès, Reckless

Abandon reste invaincu en quatre courses, un Gr1 et deux Grs2. Tant qu’il

pourra courir selon son gré, devant, sans aucun concurrent de son niveau pour

venir le contrer, ce cheval pourra aller loin. Dimanche, le plus dur était de

venir se placer en tête et une fois ce but atteint, Reckless Abandon n’avait

qu’à répéter la valeur montrée dans le "Robert Papin" (Gr2) pour

remporter ce "Morny". Il s’impose en 1’09’’60, ce qui est le même

temps que Dream Ahead (Diktat) en 2010.

LES

"MIDDLE PARK" EN POINT DE MIRE

Clive

Cox remporte dans ce Prix Morny le deuxième Gr1…et le deuxième en France après

celui de Gilt Edge Girl (Monsieur Bond) dans "l’Abbaye de Longchamp"

(Gr1) 2010. Rencontré après la course, l’entraîneur a expliqué : « Après la

course de ses débuts, le cheval a pris 17 kilos. Mentalement, il a ses propres

idées, mais il a vraiment beaucoup de talent. Il progresse beaucoup

physiquement et mentalement. Nous sommes passés gentiment de 1.000 à 1.200m et,

pour l’instant, nous allons rester sur 1.200m. Les "Middle Park",

plutôt que les Dewhurst Stakes, pourraient être son prochain objectif. » Il

faut noter que, cette fois, Reckless Abandon est resté plutôt droit dans la

phase finale, alors qu’il avait cherché à pencher dans le "Robert

Papin" sans oublier qu’auparavant, dans les Norfolk Stakes (Gr2), il avait

totalement traversé la piste. Enfin, grâce à sa victoire, Reckless Abandon

apporte un premier succès de Gr1 aux couleurs de Julie Deadman, propriétaire

anglaise.

UN RARE

DOUBLE

En 2004,

Divine Proportions est la dernière à avoir réussi le doublé "Robert Papin

- Morny". Le dernier mâle à avoir réussi cet exploit n’est autre qu’Arazi

(Blushing Groom). C’était en 1991.

GERALD

MOSSE : « UN CHEVAL EXCEPTIONNEL »

Déjà

partenaire de Reckless Abandon dans le "Robert Papin", Gérald Mossé

lui était de nouveau associé. Au micro du cheval émetteur, il a livré ses

impressions : « Reckless Abandon est un cheval exceptionnel et c'est un plaisir

de lui être associé. Je l'ai laissé faire et comme il est parti vite, nous nous

sommes installés devant. Il n'a pas fait d'écart car il était bien calé le long

du rail. C'est un poulain qui a beaucoup de vitesse et un énorme potentiel. Il

s'est imposé avec beaucoup de marge. Dans les cent cinquante derniers mètres,

pour lui, son travail était terminé. Il attendait les autres. Il est encore

"bébé" dans son comportement, donc il faut faire attention, mais il a

énormément de classe. »

LA BONNE

NOTE, GEORGE VANCOUVER

Dans

l’autre course, celle du peloton, la bonne note est à mettre à l’actif de

George Vancouver (Henrythenavigator). Attentiste, il a refait beaucoup de

terrain pour venir prendre la deuxième place. Son bon résultat confirme la

tenue des produits d’Henrythenavigator âgés de 2ans. L’étalon de Coolmore est

aussi le père de Pedro the Great, lauréat des Phoenix Stakes (Gr1). George

Vancouver restait sur une victoire pour sa troisième sortie dans un maiden à

Dundalk et sa marge de progression est certaine. Coolmore a pris les deux

places sur le podium avec Parliament square (Acclamation), auteur d’une bonne

fin de course pour venir finir troisième. Il a été maintenu après enquête. Il

domine Sir Prancealot (Tamayuz), qui a cherché à contourner Penny’s Picnic dans

la phase finale. Il a peut-être perdu un peu de temps pour cette raison et cela

lui coûte une place sur le podium. Toutefois, sa performance prouve que

Reckless Abandon lui est nettement supérieur en valeur pure actuellement. Déjà,

dans le "Robert Papin", il n’avait rien pu faire face à lui. Il se

classait nettement deuxième face à une opposition uniquement composée de

français.

LE NEVEU

DE TICKER TAPE

Petit

poulain, bien proportionné, Reckless Abandon est issu d’Exchange Rate, un

étalon américain, vainqueur du Tom Fool Handicap (Gr2). Il a été acheté 24.000

£ aux ventes de yearling de Doncaster (DBS) 2011. Il est le neveu de Ticket

Tape (Royal Applause), vainqueur du Queen Elizabeth II Challenge Cup et des

American Oaks (Grs1). Mère de Reckless Abandon, Sant Elena (Efisio) est

gagnante de trois courses et placée de Stakes. Reckless Abandon appartient à la

famille de Crowded house, gagnant du Racing Post Trophy (Gr1). Sa quatrième

mère, Chapel of Dreams est gagnante de Gr2 aux États-Unis.