Deauville, prix de tourgeville (l) : fractional, premier sur le demarrage

Autres informations / 07.08.2012

Deauville, prix de tourgeville (l) : fractional, premier sur le demarrage

Il ne

fallait pas être trop loin dans le parcours pour espérer remporter le Prix de

Tourgeville (L). Le rythme peu élevé imprimé par Olivier Peslier, en selle sur

Read Over (Osorio), mettait en péril tous les attentistes.

De fait,

la course s’est jouée sur un déboulé. Rapidement, Read Over a cédé. Maxime

Guyon l’a relayé avec Fractional (Manduro) et ce dernier s’est bien allongé.

L’écart qu’il a creusé à trois cents mètres du disque s’est révélé décisif et

personne n’a pu l’inquiéter. Il a rallié le poteau facilement. Poulain tardif,

Fractional manquait de maturité lors de son échec dans le Prix Eugène Adam

(Gr2, 3e). C’est ce que son jockey a confirmé au micro du cheval émetteur : «

Fractional me donne de bonnes sensations. Il le fait en vrai bon cheval.

Dernièrement, même s’il ne s’était pas imposé, il courait bien. Il manquait

certainement d’un peu de maturité, mais ce n’était pas un problème de distance.

Aujourd’hui, pour la première fois, il courait sur le mile et il le fait bien.

» En prenant du métier, Fractional peut certainement briller au niveau des

Grs3. Derrière lui, c’est Kalamos (Empire Maker) qui a obtenu le premier

accessit. Il a galopé dans le sillage de Fractional et n’a pas eu trop de

chemin à refaire. En dépit d’un terrain un peu souple, que son entourage

craignait, comme il nous l’a avoué, Kalamos n’a rien lâché dans la ligne

droite. Il a devancé Lucky Bridle (Dylan Thomas), lequel confirme sa montée en

puissance, et Abtaal (Rock Hard Ten), qui a fait un bout pour finir. Quant à

Hippolyte (Gold Away), il était déjà condamné après quelques mètres de course,

avec une faible allure. Parti dernier, il a été légèrement contrarié par

Mustaheel (Lawman), à l’entrée de la ligne droite. Ensuite, il a enclenché,

mais c’était trop tard, le poteau n’était plus qu’à quatre-vingts mètres.

UN FILS

DE SHARP POINT

Fractional

est un fils de Sharp Point (Royal Academy), deuxième des Phoenix Stakes de

Leopardstown et quatrième des Nunthorpe Stakes (Grs1). Il est le frère de

Needlecraft (Mark of Esteem), lauréate du Prix Chloé, du Premio Sergio Cumani

(Grs3), et deuxième de l’Europa Meile (Gr2). Dans le pedigree maternel de

Fractional, on retrouve donc beaucoup de vitesse et sa tenue, il faut

certainement la chercher du côté de son père, Manduro (Monsun), lequel avait

gagné de 1.400 à 2.400m.