Le show aqps de decize tient toutes ses promesses

Autres informations / 29.08.2012

Le show aqps de decize tient toutes ses promesses

LE MAGAZINE

Le 19e Show AQPS de Decize a eu lieu ce mardi 28 août dans

la Nièvre. Ce concours de modèles et allures opposait les meilleurs produits

foals et 2ans de la région du Centre-Est. Malgré les averses matinales, le

public a répondu présent. Essentiellement composé de professionnels de

l’obstacle, dont une partie vient des îles britanniques, l’événement nivernais

a une nouvelle fois été une franche réussite.

« Nous sommes très contents car, encore une fois, le public

a répondu présent, nous a confié Andrée Cyprès, la principale organisatrice de

l’événement. Ce qui nous a boostés, c’est la réussite des chevaux présentés à

Decize en Angleterre cette année. C’est le meilleur outil de communication pour

nous. Nous avons eu quelques frayeurs dans la matinée, quand la pluie a fait

son apparition, mais tout est rentré dans l’ordre à l’heure du déjeuner et il a

même fait très chaud tout au long de l’après-midi. » De nombreux Anglo-saxons

étaient présents à Decize pour dénicher le nouveau crack. Cette année, les

courses anglaises ont été marquées par la réussite des AQPS présentés à Decize,

à l’instar de Sprinter Sacré (Network), vainqueur de l’Arkle Chase (Gr1), ou

l’invaincu Sir des champs (Robin des Champs).

 

Un jury impartial

Cette année, le jury de Decize a été très international. La

majorité des membres du jury proviennent de différentes régions de la France, à

l’instar de Jean Biraben et Mathieu Daguzan-Garros, en provenance du SudOuest,

ou Mathieu Alex et Franck Champion, représentants de la Normandie. Mais pour

cette 19e édition, la présence du courtier anglais Anthony Bromley parmi les

membres du jury a été autant remarquée qu’appréciée. Sur deux rings, les

chevaux se sont présentés devant leurs juges, qui ont ensuite échangé leurs

avis, en se basant seulement sur le modèle et les allures au pas et au trot.

Aucun d’entre eux ne représentait la région du Centre-Est, ce qui favorise

considérablement l’impartialité. Franck Champion, qui participait pour la

première fois au concours, nous a déclaré : « L’organisation est parfaite et les

structures

d’accueil sont idéales pour un tel événement. Au niveau des

chevaux, c’est très disparate. Le lot des femelles de 2ans m’a paru plus relevé

et il était difficile de choisir entre l’une ou l’autre, tellement la qualité

était au rendez-vous. Nous avons vraiment vu de supers modèles. Du côté des

mâles, c’était plus simple car ils étaient moins nombreux. Les plus beaux

poulains de la région ont déjà trouvé preneur et la plupart ne se sont pas

présentés. Néanmoins il y avait des chevaux de qualité. Les appréciations sont

différentes de ce que l’on connaît en Normandie. Ici c’est très naturel. J’aime

bien ce concours, car on juge avant tout l’animal et pas ce qui l’entoure. »

 

LE MOT DU PRÉSIDENT DES AQPS

Hervé d’Armaillé, Président de l’association des Éleveurs et

Propriétaires de chevaux AQPS, nous a donné son point de vue sur cette grande

journée du cheval AQPS. « C’est une très belle réussite. De nombreux anglo-saxons

se sont déplacés à Decize, grâce à un gros travail de prospection, notamment de

la part du F.R.B.C. Il y avait bien sûr tous les fidèles, bien que l’on

regrette quelques absences de dernière minute. Il faut féliciter tous les

bénévoles sans qui le Show AQPS de Decize, et je pense particulièrement à

Andrée Cyprès, n'existerait pas. Decize, c’est la grande finale du Centre-Est,

c’est important pour tous les éleveurs de la région de faire partie de cette

grande fête. On sent parfois la tension qui se dégage des allées, car il existe

tout de même un esprit de compétition. Nous avons pu découvrir près de 70

foals, qui se sont présentés en un temps record sur les deux allées de parade.

Cette année a été marquée par le succès des pouliches, lauréates chez les 2ans

et les foals par un jury international, qui, je pense, a été ravi d’apporter

son jugement avisé. »

 

La sœur de Sir des champs, championne des 2ans

C’est une sœur du champion en Angleterre Sir des champs

(Robin des Champs), nommée Achade, qui a remporté le concours général des 2ans.

Elle met dans la lumière son père Daramsar, dont elle fait partie de la

première production. L’étalon de la coopérative agricole de Cercy-la-Tour

trouve là une formidable publicité en cette fille de Liste en tête, élevée par

la famille Clayeux. Son frère, Sir des Champs, est invaincu en huit courses

d’obstacle, dont le Champion Novice Chase (Gr1) à Punchestown et le Golden

Miler Novices’ Chase (Gr2) à Cheltenham. Pressenti comme un cheval de Gold Cup

(Gr1), il a mis dans la lumière une famille bien connue dans la région, une

souche qui vient du haras de Saint-Voir. « Cette souche vient de Nicolas de

Lageneste, confirme son éleveur. Elle nous a toujours donné de beaux produits.

Elle a un foal de coastal Path et elle est pleine de Lucarno. » C’est un jury

composé de professionnels avisés qui a élu cette pouliche reine des 2ans. Parmi

les membres du jury, le courtier anglais Anthony Bromley nous a confié à propos

de la pouliche : « C’est une belle pouliche, qui est avant tout une excellente

marcheuse. Elle a du modèle, du coffre et beaucoup de qualités. À l’avenir, ça

sera certainement une bonne jument en steeple-chase. »

 

L’après-midi a été consacrée aux foals, accompagnés de leur

mère. Près de 70 juments suitées se sont présentées au public avec quelques

pépites et de nombreux produits de Network, qui a sailli plus de cent juments

l’année dernière, dans sa station de Cercy-la-Tour, à deux pas de Decize. C’est

d’ailleurs une de ses filles qui a été sacrée championne des foals, une fille

d'Isis de Sormain, dont le nom nous rappelle qu’elle est une proche parente de

la championne kario de Sormain, lauréate du Prix Georges Courtois (Gr2) à

Auteuil. Cette pouliche a été élevée par Karine Perreau, dont l’élevage a

brillé l’année dernière outre-Manche au niveau Gr1 avec Sous Les cieux (Robin

des Champs).

« C’est une magnifique pouliche, a expliqué un membre du

jury. Dès qu’elle est entrée dans l’allée de présentation, elle m’a plu. Elle

est bien faite, harmonieuse et se déplace très bien. » La fille de Network a

été la première à passer devant le jury, ce qui, dans une enceinte de vente aux

enchères, lui aurait probablement été préjudiciable.

 

Plein feu sur les nouveaux étalons

À l’instar de Daramsar dont les premiers produits ont 2ans,

les jeunes étalons ont été particulièrement appréciés. Outre Achade qui a

remporté le concours général des 2ans, deux de ses fils ont occupé les

premières places de leur section respective. Dans la catégorie des foals,

retenons que coastal Path et full of Gold ont chacun vu un de leurs produits

remporter sa section. Le fils du premier nommé, présenté par le haras de

Saint-Voir, était un élégant poulain noir, dont la deuxième mère, Ability, est

à l’origine notamment des champions rendons Grâce (Video Rock) et Homme du Jour

(Video Rock), deux gagnants de Gr1 à Auteuil.