Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Les legendes entrent en scene

Autres informations / 17.08.2012

Les legendes entrent en scene

Président

de l’association des Jockeys, Thomas Huet nous a accordé une interview à la

veille du Prix des Légendes. Une compétition lancée cette année, qui rassemble

quelques fines cravaches des années passées. Et dans laquelle il faut souligner

la sportivité de Gérard Augustin-Normand, qui a soutenu cette initiative en

engageant trois partants.

JDG. –

COMMENT EST NE LE PRIX DES LEGENDES ?

Thomas

Huet. – Nous en avions discuté avec Philippe Germond et Benoît Cornu, qui

souhaitaient soutenir les jockeys, avec cette idée de nouvelle course. Nous

l’avons proposée au comité directeur et elle a été validée. Désormais, le Gala

des courses est divisé en deux parties, avec la cérémonie de remise des

Cravaches d’or qui a lieu à Paris, en avril, et la soirée caritative Arqana, à

Deauville, en août. Au cours du week-end, durant lequel se tient cette soirée,

nous aurons donc le Prix des Légendes, une course créée en concertation avec

France Galop. Cela va nous permettre de mettre les jockeys en avant.

CETTE

COMPETITION A-T-ELLE ETE DIFFICILE A METTRE EN PLACE ?

Elle n’a

pas été compliquée à gérer. France Galop a donné son accord pour créer la

course, qui sera officielle et en premium. C’est positif pour nous. Ensuite, il

a fallu motiver les jockeys, mais ils ont tous été enchantés de se mettre en

selle dans cette course. Ils en ont été honorés, d’autant que les bénéfices de

la course reviendront à l’association des Jockeys. Cela fait appel à leur

esprit solidaire et nous permet d’avoir une pensée pour nos collègues qui sont

dans le besoin. Au départ, nous avions prévu un nombre de quinze partants

maximum. Pour cette première, nous n’avons pas un plateau touffu mais il est de

qualité avec un cheval comme Royal Bench (Whipper). On tient à remercier les

entraîneurs et les propriétaires d’avoir joué le jeu en engageant leurs

chevaux. Je veux également remercier Philippe Germond et Bertrand Bélinguier,

entre autres, pour leur aide.

LE PRIX

DES LEGENDES VA-T-IL DEVENIR UN RENDEZ-VOUS TRADITIONNEL DU MEETING DE

DEAUVILLE ?

Il est encore

trop tôt pour le dire. Il faudra attendre les retombées de cette première

édition du Prix des Légendes pour savoir si l’on pourra renouveler

l’expérience.