Pourquoi frankel va courir l'“arc”

Autres informations / 25.08.2012

Pourquoi frankel va courir l'“arc”

Frankel

(Galileo) va-t-il venir à Longchamp pour y disputer le Qatar Prix de l’Arc de

Triomphe ? C’est la question qui agite le monde des courses. La démonstration

du crack de Khalid Abdullah dans les International Stakes a relancé le débat et

l’entourage de Frankel n’a pas exclu cette possibilité. Avant son entrée au

haras, il lui reste une, voire deux courses à disputer. Les Champion Stakes, le

20 octobre à Ascot, ont toujours été considérés comme l’option la plus vraisemblable,

et c’est toujours le cas. Si ce choix était confirmé, le Qatar Prix du Moulin

de Longchamp serait parfaitement situé sur la feuille de route de Frankel. Mais

face aux incessantes interrogations de la presse, Teddy Grimthorpe, manager de

la casaque princière, n’a pas fermé la porte à l'“Arc”. Même pour les

Britanniques, le Prix de l’Arc de Triomphe est une course à part. Comme l’a

justement écrit un journaliste anglais, les Champion Stakes seraient le choix

du pragmatisme ; l'“Arc” celui du romantisme. Gagner l'“Arc”, sur 2.400m,

placerait définitivement Frankel sur une autre planète, et il y règnerait seul.

Nick Smith, responsable des relations publiques de l’hippodrome d’Ascot, est

conscient de la menace qui pèse sur sa course phare. Dans le Racing Post, il a

expliqué : « L'entourage de Frankel a déclaré qu'il prendrait la meilleure

décision possible pour le cheval, ce qui nous convient parfaitement.

Évidemment, nous aimerions le voir courir dans les Champion Stakes. Cela a

toujours été son objectif de l’année et, à lire la presse ces derniers jours,

c’est toujours le cas. Mais s’ils décident d’aller sur l'“Arc” avant, ou à la

place des Champion Stakes, ce sera formidable et signifiera que Frankel tente

de repousser une nouvelle limite. »Sir Henry Cecil, fidèle à ses habitudes, a

simplement déclaré que la réponse viendrait du cheval. Espérons, en premier

lieu pour la médiatisation des courses en France, que celui-ci s’exprimera dans

la langue de Molière.

10

BONNES RAISONS D'Y CROIRE

Frankel

dans l'“Arc” ? Un rêve l’an dernier et peut-être une réalité en 2012. Voilà les

dix raisons pour lesquelles il pourrait venir à Longchamp, le premier dimanche

d’octobre.

LES

BOOKMAKERS L’ONT INSTALLE FAVORI DE L'“ARC”

Les

bookmakers donnent souvent de bonnes indications sur la présence ou non d’un

cheval dans une compétition. Après sa nouvelle démonstration dans les Juddmonte

International Stakes (Gr1), mercredi à York, plusieurs bookmakers (William

Hill, BoyleSports, Paddy Power et Bet365) ont propulsé Frankel favori de

l'“Arc” . C’est peut-être la première indication sur une possible sortie du

crack dans le championnat du monde des pur-sang.

SIR

HENRY CECIL N’A JAMAIS REMPORTE L'“ARC”

Sir

Henry Cecil est gravement malade et avoir Frankel sous son entraînement lui

permet, comme il l’a avoué, « d’avoir la sensation de rajeunir de vingt ans ».

Homme de pari maîtrisé, il se déplace rarement hors d’Angleterre, mais lorsque

c'est le cas, il ne tape pas loin de la victoire. Il n’a jamais remporté

l'“Arc” et Frankel pourrait lui permettre de combler cette lacune.

LE GOUT

DU PRINCE KHALID ABDULLAH POUR LA FRANCE

Le

prince Khalid Abdullah entretient une importante écurie en France, pays dans

lequel ont été entraînés Nebraska Tornado, Special Duty, Rail Link, Banks Hill,

Zambezi Sun et Announce, parmi les derniers vainqueurs de Grs1 de la casaque

vert clair à épaulettes rose. Le Prince a aussi remporté l'“Arc” avec

Workforce, Rail Link, Dancing Brave et Rainbow Quest. Lorsqu’il a un champion,

il n’hésite pas à courir l'“Arc”. Pourquoi pas avec Frankel ?

LA

REUSSITE DU PRINCE KHALID ABDULLAH EN FRANCE

Outre

ses succès dans l'“Arc”, le prince Khalid Abdullah a été quatre fois tête de

liste des propriétaires en France (2005, 2007, 2008 et 2009) et c’est dans

l’Hexagone qu’il a obtenu quelques-une de ses victoires les plus marquantes.

LA

CAPACITE DE FRANKEL A TENIR LA DISTANCE DE 2.400M

Autant à

3ans, Frankel partait "bille en tête" pour infliger un K.O. à ses

adversaires, dès les premiers mètres de course, autant il s’est amendé cette

année. Beaucoup plus posé dans le parcours, il peut attendre au coeur du

peloton, sans être trop tendu, avant de se débarrasser de ses rivaux sans

lutter. Son propre frère, noble mission, tient parfaitement la distance

classique. Son père est Galileo, dont les produits tiennent toujours au-delà de

2.000m. Tous les éléments indiquent qu’il tiendra la distance classique.

TOM

QUEALLY L’A SOLLICITE JUSQU’AU POTEAU, COMME POUR LE TESTER

Jockey

de Frankel, Tom Queally a souvent été décrié par ses choix tactiques avec le

fils de Galileo. Mercredi, il a sollicité Frankel jusqu’au poteau, comme pour

tester encore plus longtemps sa tenue. Un peu comme Christophe Lemaire, qui

avait demandé à Divine Proportions (Kingmambo) d’accélérer jusqu’au poteau dans

la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) 2005, en vue du Prix de Diane (Gr1).

Jugez-vous même la vidéo des Juddmonte International Stakes.

POUR

PLACER SON RATING SUR UNE AUTRE PLANETE

Timeform

a déjà attribué un rating de 147 à Frankel. La Fédération internationale des

autorités hippiques l’a affiché à 140 avant sa victoire dans les Juddmonte

International Stakes. Selon la Fédération, Dancing Brave, un autre champion du

prince Khalid Abdullah, était à 141. En étant rallongé, Frankel a étendu son

registre, ce qui fait qu’il devrait devenir le meilleur cheval de ces

vingt-cinq dernières années, surtout s’il vient à courir et gagner l'“Arc”. Il

aura alors fait ses preuves sur toutes les distances, comme les plus grands.

Voici d’ailleurs les ratings officiels des vingt-cinq dernières années, dans

lesquels sont apparus les chevaux non européens en 1995.

 

 

 

L’ALLOCATION

SANS PAREILLE DU QATAR PRIX DE L’ARC DE TRIOMPHE

En 2008,

grâce au partenariat avec le Qatar, le Prix de l’Arc de Triomphe a vu son

allocation passée de deux à quatre millions d’euros, ce qui en fait la course

sur gazon la plus richement dotée du monde. Une allocation à mettre en

comparaison avec celle des Qipco Champion Stakes (Gr1,1.300.000 £) et des Queen

Elizabeth II Stakes (Gr1, 1.000.000 £), deux compétitions que Frankel pourrait

courir, mais dont les allocations n’ont rien à voir avec celle de l'“Arc”.

L'“ARC”,

UNE COURSE QUI "ROULE"

S’il est

une course qui "roule" en France, c’est bien le Qatar Prix de l’Arc

de Triomphe (Gr1). C’est exactement ce qu’il faut pour Frankel. Dès lors, on le

voit bien arriver plein gaz au pavillon pour déposer ses rivaux dans la phase

finale. Un tableau digne des plus grands millésimes de l'“Arc” !

 FORMIDABLE PUBLICITE POUR L'“ARC” ET LE QATAR

Vue de

France, la venue de Frankel serait une opportunité formidable. Sponsor de

l'“Arc” depuis 2008, le Qatar a vu d’emblée des cracks inscrire leur nom au

palmarès comme Zarkava et Sea the Stars. Incontestablement, le fait de voir

Frankel courir à Longchamp le premier dimanche d’octobre rehausserait encore

plus la valeur de l'“Arc” sur la scène internationale. Cela permettrait

d’affirmer clairement la supériorité du week-end de l'“Arc” sur le British

Champions Day. Très influent pour la venue des stars au championnat anglais,

Nick Smith a confié au Racing Post : « Évidemment, nous aimerions le voir courir

dans les Champion Stakes. Cela a toujours été son objectif de l’année et il

semble que ce soit toujours le cas. Mais si son entourage décide d’aller sur

l'“Arc”, ce sera formidable car Frankel tentera de repousser une nouvelle

limite. D’ailleurs il peut courir les deux à la fois, maintenant qu’il est bien

réglé. » Un drôle de pari qui a failli être réussi par Pride (Peintre Célèbre),

deuxième de l'“Arc” 2006 avant de vaincre dans les Champion Stakes.


 

?