Prix de colleville (d) : le finish de dibajj fait la difference

Autres informations / 12.08.2012

Prix de colleville (d) : le finish de dibajj fait la difference

L’animatrice

Green Daisy (Green Tune) avait fait le plus dur en repoussant plusieurs

attaques et en prenant une avance quasi décisive à deux cents mètres du but.

Mais c’était sans compter sur Dibajj (Iffraaj), venue des derniers rangs

terminer en trombe pour s’imposer très nettement. Il s’agit de sa première

victoire en trois sorties : elle avait bien débuté à La Teste, par une deuxième

place, avant de se classer quatrième, toujours à La Teste, alors qu’elle était

favorite. « Elle manquait encore de maturité et a fait des soreshines car la

piste était un peu sèche ce jour-là. Aujourd’hui, elle a encore été un peu

allante, mais elle a bien respiré. Elle a eu un bon comportement et Sage Melody

a pu l’emmener assez loin dans la ligne droite. Nous étions confiants

aujourd’hui, car Dibajj avait bien travaillé en vue de cette course. » Dibajj a

montré une vraie accélération pour s’imposer dans cette épreuve et il ne serait

pas étonnant de la voir bien faire à l’avenir à un niveau plus relevé. Son

profil rappelle celui de la tenante du titre, Regina Ejina (Muhtathir), qui

avait cloué tout le monde sur place dans ce Prix de Colleville avant de tenter

sa chance au niveau Groupe.

UNE

NIECE DE CHINEUR

Achetée

57.000 €, en août 2011 à Deauville, Dibajj est le premier produit de Goleta

(Royal Applause), qui compte deux places en deux sorties à 3ans. Sa deuxième

mère, Wardara (Sharpo) a gagné deux Listeds de vitesse et s’est placée dans le

Prix du Gros-Chêne (Gr2). Elle a produit Chineur (Fasliyev), lauréat des King’s

Stand Stakes (Gr2 à l’époque) et aujourd’hui étalon.