Prix de lisieux (f) : morning frost, un bruit qui se transforme en courant d’air

Autres informations / 03.08.2012

Prix de lisieux (f) : morning frost, un bruit qui se transforme en courant d’air

Il était

difficile pour qui que ce soit à Deauville, depuis plusieurs jours, de ne pas

être au courant que Morning Frost (Duke of Marmalade) devait remporter le Prix

de Lisieux (F). En piste, le "bruit" s’est transformé en courant

d’air alors que, au rond, on pouvait être un peu déçu en voyant pour la

première fois cette merveille, proposée aux alentours de 3/1. Ce n’était pas la

plus belle de toutes, mais elle sait aller vite et c’est bien ce qu’on attend

d’elle. La pensionnaire de Christophe Ferland, attentiste en début de parcours,

a passé ses huit adversaires en revue dans la phase finale, fournissant son

effort seule, en pleine piste. Morning Frost est une pouliche estimée et elle a

notamment été engagée dans le prochain "Morny" (Gr1). « Le Morny ?

Nous n’y sommes pas encore, déclarait Christophe Ferland après la course. Nous

allons déjà voir comment elle prend cette course et réfléchir avant de prendre

une décision. C’est vraiment une pouliche de qualité et elle a le niveau pour

aller sur de très bonnes courses. J’étais confiant en venant sur ce Prix de

Lisieux et Morning Frost a montré un vrai changement de vitesse. » Pour ajouter

un peu plus à la confiance qui entourait Morning Frost, il faut rappeler que

Julien Augé avait pris son joker pour pouvoir monter ce jeudi.

UN PREMIER

GAGNANT EN FRANCE POUR DUKE OF MARMALADE

Morning

Frost a permis à son père, Duke of Marmalade, d’enregistrer son premier gagnant

en France. Les premiers produits de l’étalon de Coolmore ont 2ans et Morning

Frost n’était que son deuxième partant en France. Duke of Marmalade compte en

Irlande un gagnant et un placé de Gr3 et aussi un gagnant de maiden au Japon.

En course, il avait été un super cheval, gagnant de cinq Gr1 à 4ans, après

avoir eu, à 3ans, des soucis de santé qui l’avaient obligé à porter des vis.

PLUSIEURS

BONNES NOTES DANS CE "LISIEUX"

Derrière

la lauréate, plusieurs pouliches ont réalisé des débuts très convaincants.

Deuxième, Galateai (Dansili) a fini fort, revenant sur la lauréate jusqu’au

bout. Elle est le premier produit de Gagnoa (Sadler’s Wells) et nul doute que

ce sera une pouliche efficace sur plus long. Son entraîneur, Élie Lellouche,

nous a dit : « Elle réalise de bons débuts. J’ai préféré ne pas la courir la

semaine dernière à Chantilly, en raison de son mauvais numéro à la corde. Cela

aurait pu être une mauvaise leçon pour elle. Elle sera mieux à l’avenir sur

plus long. » Troisième, What a Name (Mr Greeley) a très bien terminé et court

comme une pouliche qui va très rapidement ouvrir son palmarès. Venue animer la

course malgré son numéro en dehors, Charming Touch (Elusive Quality) s’est bien

relancée, pour finir après avoir été débordée à deux cents mètres du but.

UNE

FAMILLE AVEC DE LA VITESSE

Achetée

47.000 Gns à Tattersalls, en décembre 2011, Morning Frost est une fille d’Evening

Tome (Keltos), gagnante de Listed au Curragh et placée de Gr3 sur le sprint en

Irlande. Elle a produit Evening Frost (Invincible Spirit), qui a gagné une

course en France à 2ans. Deuxième mère de Morning Frost, Shadow Casting

(Warning) a gagné à 3ans et a produit Distinctly Dancer (Distinctly North),

multiple gagnant de Listed et placé de Groupe en Italie. Shadow Casting est

aussi l’aïeule de plusieurs chevaux de vitesse, comme Titus Shadow, Orpen Shadow

et Choisir Shadow.