Prix du cercle (l) : monsieur joe ecoeure ses rivaux

Autres informations / 04.08.2012

Prix du cercle (l) : monsieur joe ecoeure ses rivaux

C’est le

cheval de la course qui a enlevé le Prix du Cercle (L). L’Anglais Monsieur Joe

(Choisir) n’a jamais vraiment donné d’émotions à ses preneurs. Porté sur la

ligne des premiers par Olivier Peslier, il a contrôlé la course d’un bout à

l’autre du parcours. À quatre cents mètres du poteau, Lisselan Diva (Barathea)

a accéléré, mais elle n’a pas pris de champ sur ses adversaires. Et la tenante

du titre a progressivement faibli. À l’inverse, Monsieur Joe s’est bien allongé

et a filé au poteau, uniquement sollicité aux bras. Gammarth (Layman) a bien

fini pour terminer deuxième, devançant August Rush (Var). Rencontrée après la

course, Helen Checkley, propriétaire de Monsieur Joe, nous a dit : «

Auparavant, le cheval était chez Walter Swinburn, mais il a arrêté d’entraîner

et le cheval a quitté son entraînement en décembre 2011. Nous l’avons mis chez

Robert Cowell, que nous avons rencontré à Dubaï. D’autant qu’il avait eu du

succès avec Prohibit. Monsieur Joe m’a été offert comme cadeau d’anniversaire.

C’est vrai que c’est un très beau cadeau ! L’hiver prochain, Monsieur Joe

devrait retourner à Meydan. En attendant, il pourrait disputer les Nunthorpe

Stakes (Gr1). » De son côté, Olivier Peslier nous a dit : « C’est un cheval dur

et j’ai préféré profiter de sa dureté en allant devant. Cela a payé. » Les

battus de ce Prix du Cercle devraient se retrouver pour leur part dans le Prix

de Meautry, en toute fin de meeting.

DE LA

FAMILLE D’EMBASSY ET PASS THE PEACE

Monsieur

Joe a été acheté 35.000 guinées en octobre 2008, à Tattersalls. C’est Walter

Swinburn qui s’en est porté acquéreur. Côté maternel, on ne trouve pas trace de

black type avant la troisième mère, Lover’s Rose, laquelle a produit deux

juveniles de premier plan, Pass the Peace et Embassy, qui ont toutes deux

enlevé les Cheveley Park Stakes (Gr1).