Prix du defi du galop-dream well (a) : le "defi" passe par clairefontaine

Autres informations / 13.08.2012

Prix du defi du galop-dream well (a) : le "defi" passe par clairefontaine

Pour la

première fois de son histoire, l’hippodrome de Clairefontaine va organiser une

étape du Défi du Galop, sur une épreuve nouvellement créée. Il s’agit du Prix

du Défi du Galop-Dream Well (A), disputé sur 2.200m, à deux jours d’une autre

étape du challenge, la Copa de Oro (A) de San Sebastian, dans laquelle deux

français seront en piste : Esles (Motivator) et High Jo (High Chaparral). Pour

une première, l’étape de Clairefontaine est d’un bon niveau avec plusieurs

concurrents qui ont déjà pris part au challenge, comme Sant’Alberto (Colossus),

deuxième du Grand Prix du Conseil Général des Alpes-Maritimes (L). Dominé de

peu par Dance Moves (Dansili) qu’il va retrouver, Sant’alberto peut prendre sa

revanche, d’autant que le lot est largement à sa portée. De plus, il connaît

Clairefontaine pour y avoir pris la troisième place du Grand Prix. Un peu

limité au niveau Groupe, Dance Moves est le cheval idéal pour le "Défi".

Maniable, s’adaptant à des distances comprises entre 2.000 et 2.400m, il

possède la première chance théorique de la course. En tête du challenge des

entraîneurs, Élie Lellouche aura donc High Jo en Espagne, mais aussi Bréhat

(Motivator) sur la côte normande, lequel vient de gagner une course similaire à

Longchamp. Cheval de métier, il peut faire jouer son expérience des gros

handicaps pour gagner. À l’image de Devoir de Mémoire (Anabaa Blue), qui n’a

plus trop le choix des engagements, après avoir notamment enlevé un super

handicap à Clairefontaine. Lundi, le protégé de Pascal Bary peut tout à fait

l’emporter. Si la pluie effectue son retour en Normandie, Simba (Anabaa Blue)

peut être redoutable, même si la distance de 2.200m est un peu longue pour lui.

L’épreuve est également dans ses cordes, sans les vedettes du "Défi".

Concurrent tout terrain, Diodoros (High Chaparral) est aussi passé par les gros

handicaps. Il arrivera avec de la fraîcheur sur cette compétition et il peut

tout à fait viser les premières places, d’autant qu’il vient de battre Devoir

de Mémoire.

TROIS

ALLEMANDS SE DEPLACENT

Trois

chevaux allemands seront en piste dans cette étape du Défi du Galop :

Technokrat (Oratorio), un cheval dur qui vient de trouver son jour dans un gros

handicap, avec autorité ; Salut (Lomitas), présenté par Peter Schiergen et

gagnant de Listed ; et enfin Runaway (Slickly), troisième de l’étape suisse du

"Défi". Sur le "papier", des trois germaniques, c’est Salut

qui détient la meilleure chance.