Prix luth enchantee (l) : nid d’amour dans la lignee familiale

Autres informations / 14.08.2012

Prix luth enchantee (l) : nid d’amour dans la lignee familiale

Nid

d’Amour (Ultimately Lucky) possède un itinéraire similaire à celui de sa soeur

Nickelle (Sagamix). Un itinéraire qui est d’ailleurs commun à toute sa famille

maternelle. Elle a fait la majorité de sa carrière en plat, courant par deux

fois en obstacle, mais elle démontre de la qualité dans les deux disciplines.

Depuis le début de l’année, elle se consacre au plat et dans cette spécialité,

la protégée de Jean-Paul Gallorini a progressé de plusieurs kilos. Gagnante

d'un gros handicap, elle a signé une victoire "à l’arrachée" dans le

Prix Luth Enchantée (L). Comme sa soeur Nickelle, qui était cependant meilleure

en obstacle, elle s’est distinguée dans une course principale en plat. D’abord

attentiste dans le sillage de l’animatrice, Gypsy Highway (High Chaparral),

elle l’a relayée dans le tournant final, avec des ressources. À l’entrée de la

ligne droite, elle a d’abord contré l’attaque de Gypsy Highway, avant de voir

Street Secret (Street Cry) lui prendre le meilleur. Courageusement, Nid d’Amour

a néanmoins réussi à dominer d’une tête la pensionnaire de Pia Brandt.

Entraîneur de Nid d’Amour, Jean-Paul Gallorini a avoué : « Tout le mérite de la

victoire revient à Gérald Mossé qui a su très bien se servir de cette jument

dure. » Gérald Mossé a, lui, ajouté : « Nid d’Amour a eu un beau changement de

vitesse et elle a été superbe à la lutte. Elle a une bonne attitude, aussi bien

sur la piste qu’avant la course. » Petite-fille de la matrone de l’obstacle

Newness (Simply Great), Nid d’Amour est une nouvelle preuve que cette famille

est aussi bonne en plat qu’en obstacle. D’ailleurs, Jean-Paul Gallorini nous

avait confié, après la victoire de No Risk at All (My Risk), l’oncle de Nid

d’Amour, dans le Prix Omnium II (L) : « Tous les membres de sa famille auraient

pu gagner en plat, mais on me les aurait enlevés si cela avait été le cas! Il

ne fallait pas ridiculiser les entraîneurs de plat… »

LA

MEILLEURE PERFORMANCE DE STREET SECRET

Deuxième,

Street Secret a fait illusion pour la victoire, mais elle s’est un peu arrêtée

une fois devant. Son entraîneur, Pia Brandt, nous en a dit : « C’est une

pouliche un peu coquine et quand elle a l’avantage, elle a tendance à

s’arrêter. Je l’ai reçue après les ventes de Newmarket en février. Depuis, elle

a pris de l’état. Elle fait toujours ses courses, sauf lorsqu’elle est en

chaleurs. Aujourd’hui, elle a fait sa course. » L’animatrice Gypsy Highway a

terminé troisième, se montrant tenace dans la phase finale.

LA NIECE

DE NO RISK AT ALL

Nid

d’Amour est issue de la riche lignée de Sylvia Wildenstein, celle de Newness.

Elle est la nièce de No Risk at All, 

vainqueur de la Coupe et du Grand Prix de Vichy (Grs3), et candidat

déclaré au Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Elle est aussi la nièce de

Nickname, lauréat de quatorze Groupes entre l’Irlande et la France, dont le

Prix Renaud du Vivier (Gr1), mais aussi de Nom d’une Pipe (Linamix), double

gagnant de Groupe, et de New Saga (Sagamix), cinquième du Prix de Diane (Gr1)

et deuxième du Prix Finot (L). Mère de Nid d’Amour, N’Avoue Jamais (Marignan) a

enlevé le Prix Alain du Breil (Gr1). Au haras, elle a produit Nickelle,

lauréate du Prix de la Pépinière à Longchamp et Wild Monarch (Ls) à Auteuil, et

N’Oublie Jamais (Loup Solitaire), vainqueur du "Wild Monarch" et de

la Grande Course de Haies de Cagnes (L). Deuxième mère de Nid d’Amour, Newness

a conclu troisième du Prix Maurice Gillois (Gr1). Néoménie (Rheffic), troisième

mère de Nid d’Amour, a enlevé quatre courses, toutes à Auteuil. Elle est

devenue la mère de Nil Bleu (Valiyar), gagnant du Prix Berteux (Gr3) en plat.