Baden-baden (de), longines grosser preis von baden : danedream prend rendez-vous

Autres informations / 02.09.2012

Baden-baden (de), longines grosser preis von baden : danedream prend rendez-vous

Tous les

regards étaient braqués sur Danedream (Lomitas) lors du Grand Prix de

Baden-Baden (Gr1). La lauréate du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) avait

gagné cette course l’an dernier avant de triompher à Longchamp. Elle avait fait

plus que gagner, même, car elle avait laissé Night Magic (Sholokhov) à six

longueurs. Mais sur cet hippodrome de Baden-Baden, pour sa rentrée au mois de

mai, la pouliche s’était imposée sans brio dans un Gr2 pas spécialement relevé.

Décevante ensuite dans le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1), elle avait remis les

pendules à l’heure en devançant Nathaniel (Galileo) dans les King George VI

Stakes (Gr1). On attendait beaucoup de cette dernière préparation avant de

défendre son titre le premier dimanche d’octobre à Longchamp. Danedream s’est

imposée, certes, mais elle a dû lutter jusqu’au bout pour devancer Ovambo Queen

(Kalatos), la jument qu’elle avait déjà devancée pour sa rentrée. Toujours

derrière le leader, Next Vision (Rock of Gibraltar), qui a mené sans se

presser, Danedream est venue s’appuyer contre le rail extérieur et a ensuite dû

se sortir les tripes pour venir à bout d’Ovambo Queen.

LE

MANQUE DE TRAIN MALGRE LA PRESENCE D’UN LEADER

Peter

Schiergen, l’entraîneur de la championne, a d’ailleurs déploré le manque de

train : « Ce n’était pas un leader aujourd’hui, mais plutôt un voleur !

Cependant, Andrasch [Starke, son jockey, ndlc] l’a parfaitement montée. Elle a

de nouveau montré sa volonté de gagner. Quand elle prend l’avantage, elle ne

laisse personne la dépasser ! » Heiko Volz, le copropriétaire de la pouliche, a

quant à lui raconté : « C’est un gros poids qu’on enlève de nos épaules. Tout

le monde disait qu’elle allait gagner, mais ce n’était pas si facile. Son

objectif a toujours été l’“Arc de Triomphe”. Nous n’avons pas de plan B ! »

Danedream, sans éblouir, a donc montré qu’il faudrait compter sur elle dans le

Prix de l’Arc de Triomphe. D’autant qu’elle a toujours été plus à l’aise corde

à droite qu’à main gauche. Après Longchamp, Danedream pourrait aller au Japon

pour y disputer le Japan Cup.

LES 3ANS

DOMINES PAR LEURS AINEES

La

course n’était en effet pas gagnée d’avance pour Danedream, car elle

rencontrait pour la première fois les meilleurs 3ans germaniques. Pastorius

(Soldier Hollow), Novellist (Monsun) et Girolamo (Day Jin) ont en effet dominé

le Derby allemand (Gr1), et ils ont terminé dans cet ordre, dominés par les

deux femelles. Les deux premiers étaient très mouillés avant le départ et ont

tiré pendant le parcours. Pastorius a tenté de venir en pleine piste mais a

marqué le pas à la fin. Mario Hofer a expliqué que le poulain était meilleur

sur 2.000m. Il devrait d’ailleurs affronter Frankel (Galileo) dans les Champion

Stakes (Gr1), à Ascot. Quant à Novellist, Andreas Wohler a expliqué qu’il

n’avait pas aimé le terrain qui, sans être vraiment lourd, paraissait très

haché.