Bénévolo de paban remporte  son  "arc

Autres informations / 06.09.2012

Bénévolo de paban remporte son "arc

Grand Prix des Anglo-Arabes (A)

Quatrième du Grand Prix 2011, bénévolo de paban (Lavirco)

n’avait plus qu’une chance de remporter le Grand Prix des Anglo-Arabes (A) et

il n’a pas manqué de la saisir. Le protégé de Didier Guillemin, grand favori de

l’épreuve, s’est facilement imposé sous la selle de Jean-Bernard Eyquem. Le

fils de lavirco a fait parler son aptitude aux pistes légères et a placé une

accélération dévastatrice, qui a cloué sur place ses opposants. « C’est un

cheval qui se sublime en terrain léger, nous a confié son entraîneur.

Aujourd’hui il avait le terrain pour lui et n’a pas connu d’ennuis de trafic.

Son jockey l’a bien caché, il était relax et la course a été menée à allure

régulière. Il a pu placer sa pointe de vitesse. » Bénévolo de Paban a remporté

sa quatrième course cette année, en autant de tentatives. Il devrait encore

courir une ou deux fois avant la fin de saison, comme nous l’a appris son

propriétaire, William Bates.

« Son prochain objectif, c’est le Prix de Castelbajac (D) à

Tarbes. Il a gagné cette course l’année dernière, mais devra porter encore un

peu plus de poids cette année. » Bénévolo de Paban a rapidement dominé ses

opposants ce jeudi à Longchamp et s’est ensuite contenté de contrôler le retour

de Fracassée (Loudéac), qui a pris une très bonne deuxième place devant les

deux pensionnaires de Thierry de Laurière, Farce du pecos (Zamoucho) et

tarandole (Sabrehill).

 

le haras en 2012

À 5ans désormais, Bénévolo de Paban, n’aura plus droit au

Grand Prix des Anglo-Arabes l’année prochaine, cette épreuve étant réservée aux

3, 4 et 5ans. L’élève de William Bates est entier et devrait rejoindre le haras

à l’issue de la saison, pour y faire la monte. « Nous élevons dans le Gers,

poursuit le propriétaire-éleveur, et il va rentrer à la maison. Il ne devrait

pas faire la monte chez nous, mais dans un haras local. »