Betfred sprint cup (gr1) : society rock, un vrai dur

Autres informations / 08.09.2012

Betfred sprint cup (gr1) : society rock, un vrai dur

Troisième

d’un July Cup (Gr1) disputé sur une piste très pénible, alors qu’il en était le

favori, Society Rock (Rock of Gibraltar) a prouvé qu’il faisait partie des tout

meilleurs sprinters britanniques en s’imposant dans le Sprint Cup (Gr1). Le

cheval avait hypothéqué une bonne partie de ses chances dans les Golden Jubilee

Stakes (Gr1), à Royal Ascot, en s’élançant lentement. Sur la piste rapide de

Haydock, le 5ans est venu créer la décision dans les cent derniers mètres,

dominant facilement de trois quarts de longueur Gordon Lord byron (Byron),

alors que bated breath (Dansili), troisième, devra encore attendre pour

remporter un premier Gr1. Kieren Fallon a d’ailleurs suivi Bated Breath, qu’il

estimait être la bonne roue, et ensuite le courage de son partenaire, qui avait

l’avantage d’être appuyé contre le rail, a fait la différence.

ENGAGE

DANS LE PRIX DE LA FORET

Pour

Society Rock, c’est un deuxième succès à ce niveau, après sa victoire l’an

dernier dans les Golden Jubilee Stakes. Society Rock pourrait venir en France,

car il est engagé dans le Qatar Prix de la Forêt (Gr1). L’an dernier, il avait

terminé deuxième de Moonlight Cloud (Pivotal) dans le Prix Maurice de Gheest

(Gr1), sur 1.300m. L’Australienne Ortensia (Testa Rossa) ne s’est jamais

montrée dangereuse. Wizz Kid (Whipper), elle, a pris la sixième place, non loin

des premiers, courant très honorablement. Elle s’est en effet retrouvée parmi

les derniers, avant de fournir son effort, isolée à l’extérieur, alors que la

course s’est plutôt jouée du côté du rail.