Criterium de l’ouest (l) : alterite, une belle histoire faite d’intuition et de premieres

Autres informations / 03.09.2012

Criterium de l’ouest (l) : alterite, une belle histoire faite d’intuition et de premieres

Le

succès d’Alté        rite (Literato) dans

le Critérium de l’Ouest (L) représente beaucoup. L’histoire retiendra d’abord

que cette pouliche a offert un premier succès de Listed à son père, Literato,

et à son éleveur, l’Écurie de la Vallée Martigny (Hervé Morin), avec leur

première production. Clin d’oeil amusant, Literato défendait les mêmes couleurs

qu’Altérite, celle d’Hervé Morin. Et il fait la monte au haras de la

Reboursière et de Montaigu, comme Turtle Bowl, père de French Fifteen, gagnant

du "Critérium" 2011. La victoire d’Altérite est donc un ensemble de

"grandes premières", mais pas seulement. C’est aussi une belle

histoire, pleine d’intuition, celle d’Hervé Morin en particulier, qui nous a

confié : « Sa mère, Ana Luna, appartenait, à la base, à ma femme Élodie. Mais

n'ayant pas une carrière de course fabuleuse, son père, qui détenait aussi

quelques parts de la jument, a voulu la passer aux ventes Arqana. Pour moi, il

était hors de question qu'elle quitte la maison et je l'ai rachetée 3.000

euros. Évidemment, dans le but de la faire saillir par Literato, le cheval de

ma vie, qui m'a permis de bâtir mon haras. Altérite appartient à la première

production de chevaux née chez moi. » Altérite a été seule en piste. Elle a

suivi Oasis Cannes (Oasis Dream) dans son effort dans le tournant final. Son

jockey, Christophe Soumillon, l’a déboîtée à mi-ligne droite et elle s’est

allongée pour filer facilement au poteau. « C'est la deuxième fois que je viens

à Craon, a ajouté Hervé Morin. La première, je remportais déjà une Listed. Cela

me fait très plaisir de voir Altérite gagner aujourd'hui. Elle nous a rassurés.

Elle a bénéficié d'un excellent parcours et a pu placer sa pointe de vitesse

aisément. Pour la petite histoire, Altérite était un vrai nounours lorsqu'elle

était yearling. C'était vraiment une adorable pouliche, et très belle qui plus

est, pour un premier produit. On espère que ce succès va nous permettre

d’asseoir l’avenir d’Ana Luna comme poulinière. Pour la suite de son programme,

nous allons voir. En effet, les chevaux, pour vous faire mentir, c’est pire que

la politique ! »

UN

"ECHEC" EXCUSABLE A DEAUVILLE

Seulement

deuxième du Prix des Roches (B) à Deauville, derrière Peace Burg (Sageburg),

Altérite n’avait été battue que de trois quarts de longueur. Mais Christophe

Soumillon a précisé: « Elle nous avait déçus en dernier lieu, à Deauville. Mais

cela était surtout dû à un mauvais parcours. J'avais été obligé d'avancer tôt

et elle s'était beaucoup contractée, ne pouvant plus accélérer dans la ligne

droite finale comme elle sait le faire habituellement. Aujourd'hui, j'ai pu la

monter cachée. Je ne lui ai fait voir que la ligne droite et elle s'est

envolée. Nous étions vraiment au-dessus des autres. Elle nous a rassurés. »

OASIS

CANNES NE PEUT RIEN CONTRE ALTERITE

Poulain

d’expérience, Oasis Cannes arrivait en provenance d’Angleterre avec deux

victoires, dont une de handicap. Et surtout, il est entraîné par Sir Mark

Prescott, qui forme un tandem redoutable avec Jean-Bernard Eyquem. Tous deux ont

d’ailleurs déjà enlevé cette Listed avec Hypnotic en 2004. Mais avec Oasis

Cannes, ils n’ont rien pu faire contre Altérite, se contentant du premier

accessit. Jean-Bernard Eyquem nous a confié : « Il n'y a pas d'excuse. Nous

avons eu un excellent parcours, il a très bien accéléré mais nous sommes tout

simplement battus par meilleur. »

CONTRAT

REMPLI POUR CASSIOPEE

Suite à

son succès dans une "D", Cassiopée (Kentucky Dynamite) a tenté sa

chance dans ce Critérium et elle a bien fait puisqu’elle a conclu troisième.

Pourtant, elle a rapidement été débordée par le rythme imposé, évoluant à

quatre longueurs des derniers. Dans le tournant final, elle a refait du terrain

côté corde, finissant vite. Entraîneur de Cassiopée, Yann Barberot nous a

déclaré : « Nous étions venus pour être troisième, donc nous sommes contents !

Nous l'avons montée pour une place, et non pour la "gagne", et elle a

répondu exactement à nos attentes. À Craon, avec un cheval expérimenté et

maniable, nous gagnons facilement des longueurs sur les autres. »

UN

CROISEMENT 100 % "MORIN"

Élevée

par l’Écurie de la Vallée Martigny et appartenant en partie à Éric Pokrovsky,

Altérite est issue d’un croisement 100 % "Morin". Sa mère, Ana Luna

(Dream Well), n’a pas couru et a été rachetée, donc, par Hervé Morin, elle.

Après Altérite, elle a eu une femelle en 2011 et un mâle en 2012, les deux par

Dr Fong. Altérite appartient à « une belle famille de la Louvière », comme l’a

souligné Hervé Morin. Sa deuxième mère, Lunaba (Anabaa) a donné deux gagnants.

Troisième mère d’Altérite, Lunassa (Groom Dancer) a produit la bonne Célimène

(Dr Fong), gagnante des Prix Pénélope et de Flore (Grs3) et quatrième du Prix

de Diane (Gr1), et Lunaska (Ashkalani), vainqueur de Listed. Du côté du père

d’Alterite, c’est aussi la "griffe" Morin puisqu’il s’agit de

Literato, qui a porté haut les couleurs vert, rose et bleu en enlevant les

Champion Stakes (Gr1).