Criterium de lyon (l) : un nouveau r.cital d’un 2ans par falco

Autres informations / 14.09.2012

Criterium de lyon (l) : un nouveau r.cital d’un 2ans par falco

Depuis

ses débuts, Mélodique (Falco) a toujours fait l’objet de beaucoup de considérations.

Elle était d’ailleurs grande favorite lors de ses débuts à Compiègne, le 2

juillet, où elle s’est classée quatrième. Pourquoi était-elle aussi jouée ?

Parce que les parieurs se souvenaient des propos tenus la veille par Carlos

Laffon-Parias qui annonçait, à la suite de la victoire de Snowday (Falco) dans

le Prix du Bois (Gr3), qu’il avait de bons 2ans par Falco. Il avait vu juste,

même si Mélodique a eu besoin de réglages avant de donner sa pleine mesure. Les

bons boutons ont été trouvés, comme l’expliquait Olivier Peslier après la

course de vendredi : « Mélodique est une pouliche pour laquelle il faut du

rythme. Si c’est le cas, elle arrive à bien se poser. Ici, les ordres étaient

avant tout d’arriver à la détendre. Une fois, à Chantilly, on avait essayé

d’aller devant Mélodique et cela ne l’avait pas fait. On a donc changé notre

fusil d’épaule en décidant d’attendre dans un parcours avec Mélodique.

Aujourd’hui, dès l’entrée de la ligne droite, je savais qu’elle ferait quelque

chose de bien. Comme son père savait bien le faire, elle a vraiment bien

accéléré. » C’est vrai que le sort des sept concurrents de Mélodique a été vite

réglé. Quand elle est passée à l’offensive, elle n’a jamais relâché son effort

et l’écart avec les autres n’a cessé d’augmenter. Après le succès de Snowday

dans le Prix du Bois, Mélodique est la deuxième gagnante de stakes pour son

père, Falco, étalon au haras d’Etreham, dont les premiers produits ont 2ans.

Mélodique venait d’ouvrir son palmarès pour sa quatrième sortie à Clairefontaine

et on sentait qu’elle avait passé un cap. À elle maintenant de confirmer au

niveau des Groupes. Installé favori de cette épreuve, Le Ring (Slickly) s’est

classé quatrième. Attentiste en dernière position, un peu brillant au début, il

n’a pas été aussi percutant qu’on pouvait l’espérer. Il perd son invincibilité,

mais devrait avoir l’occasion de rebondir à domicile, dans le Sud-Est. Enfin,

More than Sotka (Dutch Art), qui portait le même poids que les mâles suite à sa

victoire de Listed à Vichy, a montré que le rallongement de la distance n’était

pas pour lui déplaire. Elle s’est bien comportée et a résisté à Cassiopée

(Kentucky Dynamite), venue ramasser la troisième place à la fin. C’est sa

deuxième place de Listed après celle obtenue la semaine dernière, à Craon.

UNE

SOUCHE MÉZERAY

Élevée

par l’Écurie des Monceaux, Mélodique a été achetée par Wertheimer & Frère

pour 55.000 €, en août 2011, à Deauville. Mélodique était le co-top price des

Falco cet été-là à Deauville. Sa mère, Élodie des Charmes (Diesis) compte deux

victoires à 3ans et a aussi produit Échapée Belle (Cape Cross), lauréate à 3ans

à Longchamp. Mélodique est le quatrième produit d’Élodie des Charmes. La

deuxième mère de Mélodique est Gontcharova (Zafonic), placée de Listed en

France et aux États-Unis. Elle a produit Mashoor (Monsun), lauréat du Prix de

la Porte de Madrid (L) et Linorova (Trempolino), génitrice de la gagnante du

Prix Miesque Lixirova. Cette famille "Mézeray" remonte à Luth de

Saron, gagnante du Prix de Malleret (Gr2).