Keeneland a su se renouveler

Autres informations / 23.09.2012

Keeneland a su se renouveler

Vendredi,

le marathon de Keeneland s’est achevé, après le passage de plus de 3.000

yearlings sur le ring. Malgré l’absence, ou la discrétion, de gros acheteurs

comme Benjamin Leon, de Besilu Stables, ou John Ferguson, le marché s’est

montré très actif à tous les niveaux. De nouvelles têtes sont venues s’ajouter

aux clients habituels de Keeneland, et des noms comme Juddmonte ont fait leur

retour à cette vente. Cette année, la vente comptait une journée de moins qu’en

2011, ce qui explique que le C.A. soit légèrement inférieur à celui de l’an

dernier. Mais le prix médian progresse de 28,6 %, alors que la moyenne connaît

une hausse de 7,6 %. Même lors des derniers jours de vente, où généralement les

acheteurs sont moins nombreux, le taux de vendus est resté élevé. C’est aussi

la marque d’un marché sélectif, avec une concentration d’acheteurs potentiels

sur certains lots.