Kenhope, une kendargent d’avenir

Autres informations / 22.09.2012

Kenhope, une kendargent d’avenir

C’est à Maisons-Laffitte, en 2011, qu’ont obtenu leurs titres de gloire Restiadargent et Kendam, deux filles de Kendargent. Cette année, c’est encore sur les bords de Seine qu’une fille de l’étalon du Haras de Colleville s’est pleinement révélée. Pour sa deuxième sortie, Kenhope a très nettement ouvert son palmarès, s’imposant d’assez loin après avoir pourtant galopé une bonne partie du parcours à l’extérieur. Deuxième pour ses débuts à Chantilly en juillet, Kenhope n’a pas couru cet été. Elle faisait donc une semi-rentrée et cela laisse penser qu’elle possède une vraie marge de progression. C’est d’ailleurs ce que disait son partenaire,  Thierry Jarnet, après la course : « En débutant, elle aurait pu s’imposer avec plus de maturité. Ici, elle gagne plaisamment. Bien que nez au vent dans le parcours, elle s’est montrée très décontractée et sereine. Je lui ai laissé le temps de s’équilibrer et quand je lui ai demandé d’accélérer, elle l’a fait. Ce qu’elle fait est encourageant et elle a sûrement une marge à passer encore. » Bien que maiden, Kenhope avait aussi été engagée cet été à Deauville,dans des épreuves comme le "Morny" (Gr1) et le "Calvados" (Gr3). La bonne note dans ce maiden est à mettre à l’actif de premier Acclaim (Acclamation). Dotée d’un numéro dans les stalles à l’extérieur, comme à ses débuts à Chantilly, elle a pu progresser dans le wagon de l’extérieur, tout en se montrant un peu brillante. Son effort final n’est pas passé inaperçu et sa deuxième place laisse augurer une prochaine ouverture de palmarès.

UNE MERE VENUE D’ALLEMAGNE

Entraînée en Allemagne, Bedford hope (Chato) est venue courir deux fois en France. Lors de sa deuxième tentative dans un réclamer, où elle terminait huitième, elle a été réclamée par Guy Pariente pour la somme de 26.100 €. Après deux courses, elle est devenue poulinière pour ce dernier et Kenhope est son premier produit. Ensuite, Bedford Hope a une femelle par Gentlewave. La deuxième mère de Kenhope, Bedford Flame (Doulab) a produit plusieurs black type, comme Bedford Set et Bedford Forrest. Cette famille est celle de Bobzao (Alzao), gagnant des Hardwicke Stakes (Gr2) à Royal Ascot.