La guerre des tranchees

Autres informations / 02.09.2012

La guerre des tranchees

Le Grand Cross de Craon (L) édition 2012 devrait réserver un superbe spectacle. Ils sont quinze à se présenter au départ, dont cinq britanniques et quelques-uns des meilleurs spécialistes français de la discipline. Cette épreuve est aussi la sixième étape du Crystal Cup, le challenge européen de Cross-Country qu’a remporté Jérôme Follain l’année dernière. Pas représenté cette année, il laisse à Chriseti (April Night), vainqueur en 2009 et 2011 de ce Prix Guébriant, l’occasion de donner de nouveaux points à son entraîneur Étienne Leenders, à qui il a déjà offert l’Anjou Loire Challenge (L) cette année. Le hongre de 12ans n’a plus été revu depuis son succès du mois de mai. Il retrouve son dauphin Phakos (Robin des Champs), qu’il a devancé l’année dernière et qui a fini troisième de l’"Anjou Loire" cette année. Avec l’Irlandais Another Jewel (Saddlers' Hall) et la jument de Jacques Ortet, Fassilado (Fado), qui devrait imprimer un train sélectif, ils font partie des plus expérimentés dans cette discipline.

SAINT MACAIRE ET GRAMMATISTE, LES NOUVEAUX VENUS

Cette année, plusieurs bonnes valeurs du cross français viennent tenter leur chance à Craon. C’est le cas de Saint Macaire (Saint des Saints), le protégé de l’entraîneur du même nom, qui n’a jamais fini plus loin que troisième depuis ses débuts dans la discipline. Bon vainqueur à Lyon, il est ensuite tombé sur la résistance de Grammatiste (Turgeon) sur le parcours vychissois. Ce dernier vient de l’Est de la France, où il a remporté quatre de ses cinq sorties cette année. C’est la première fois qu’il s’essaye à ce niveau et peut créer une belle surprise.

LES BRITANNIQUES A BATTRE

Sur le papier, aucune des cinq candidatures britanniques n’apparaît comme imbattable. Les cinq visiteurs sont des chevaux de qualité, mais pas plus que nos petits Français. Quatrième en 2011 et deuxième en 2010, Another Jewel n’est plus tout à fait au même niveau cette année. On lui préfère Maljimar (Un Deserado), qui a fini cinquième de l’étape du Lion d’Angers cette année.