L'“arc”, un sommet

Autres informations / 28.09.2012

L'“arc”, un sommet

Depuis

bien longtemps déjà, le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) est considéré

comme le championnat du monde des pur-sang. Dans les faits, c’est bien le cas

et le rating moyen de l’épreuve est là pour le prouver. Depuis 2004, il est en

moyenne de 125,3 (un minimum de 115 est demandé pour un Gr1 multi-générations)

et, sur les trois dernières années, la moyenne est de 126,4. Si on compare

l'“Arc” à des courses équivalentes (de conditions ou de renom) en Europe,

presque à chaque fois, à l’heure des comptes, l'“Arc” a été, en termes de

chevaux à l’arrivée, la course au plus haut niveau. Seul, en 2009, le Derby

d’Epsom de Sea the Stars (Cape Cross) a réussi à faire mieux. Au fil des

décennies, l'“Arc” a réussi à créer une dimension de prestige autour de son

nom, d’où une envie, pour des chevaux du monde entier, de venir y tenter leur

chance comme le fait Orfèvre (Stay Gold) cette année. De plus, la position

début octobre de l'“Arc” et son allocation regonflée ces dernières années avec

l’appui du Qatar permet à cette course de tenir son rang et même de surclasser

d’autres épreuves comme celles du Breeders’ Cup, de Hongkong ou de Meydan, qui

ne possèdent pas la dimension historique de l'“Arc”.

LE

RATING DE L'“ARC” DEPUIS 2004

Composé

de quatre chevaux qui avaient déjà gagné un Gr1, l’arrivée de l'“Arc” de Sea

the Stars en 2009 est la meilleure selon les échellistes depuis 2004. Pourtant,

son niveau n’a pas permis de dépasser celui du Derby d’Epsom cette année-là,

évalué à 128 de rating contre 127,75 pour l'“Arc”. Il suffit d’un mauvais

témoin ou d’un cheval peu confirmé au niveau Gr1 pour faire légèrement baisser

le rating de l’épreuve. C’est le cas en 2004 avec Acropolis qui est venu

prendre la quatrième place. Le rating donné a été 122,75 avec pourtant des

champions comme Bago et Ouija Board à l’arrivée. L’arrivée 2008 de Zarkava

(Zamindar) paye peut-être aussi la présence du valeureux It’s Gino (Perugino) –

qui n’avait pourtant pas volé son classement – à l’arrivée.