Le frere de dayladam debute victorieusement sur les "gros

Autres informations / 27.09.2012

Le frere de dayladam debute victorieusement sur les "gros

Favori du Steeple-Chase de Début, eu égard à sa classe de haies, My Maj (Majorien) n’a pu que s’assurer la troisième place. Un peu loin à l’amorce du tournant final, il a fait son "bout" dans la ligne droite, sans inquiéter les deux premiers, Polidam (Trempolino) et Horabora Has (Turgeon). Polidam avait un pedigree pour bien faire d’emblée en steeple. Il est le frère du bon Dayladam (Cyborg), troisième du Prix La Haye Jousselin (Gr1). Bien parti, Polidam a galopé dans le sillage des chevaux de tête. Très plaisant sur les obstacles de steeple, il est arrivé avec du gaz entre les deux dernières haies. Une fois que son pilote Matthieu Carroux lui a "lâché la tête", Polidam a pris facilement la mesure de ses rivaux. Ange Corveller, copropriétaire de Polidam, nous a dit : « C’est un poulain ayant du potentiel et que nous estimons beaucoup. Cette tentative à Enghien devait nous permettre de le situer. Son jockey l’a très bien monté et il a fait nettement la différence. » Après une victoire à Dax, Polidam a réussi son premier examen parisien et son entourage peut maintenant penser au Prix Roger de Minvielle (L), le Grand Steeple des 3 Ans d’Enghien, voire aux steeples d’Auteuil car Polidam n’est pas tendu dans un parcours. Toujours dans les premiers rangs, Horabora Has s’est bien défendue pour sa première course en steeple et devrait progresser sur ses débuts.

MY MAJ ASSURE LA TROISIEME PLACE

Vainqueur du Prix des Platanes devant Maghero (Poliglote), gagnant du Prix Robert Lejeune (L) depuis, My Maj partait très joué au betting. Tendu en début de course, il était légèrement décroché à l’amorce du tournant final par les premiers, ce qui est généralement rédhibitoire à Enghien. Pour finir, il a produit un effort correct, sans être menaçant. Avec un meilleur parcours, il pourra prendre sa revanche. « Il fait une bonne ligne droite, mais je dois avouer que j’étais très déçu au passage du poteau, nous a déclaré Yannick Fouin, entraîneur de My Maj. Le déroulement de la course ne nous a pas favorisés. Il s’est retrouvé loin, à la corde, car nous avions décidé d’attendre. Ensuite, son pilote l’a respecté car il a demandé un bol d’air avant de revenir finir. Le plan initial était de courir encore un steeple à conditions à Enghien puis d’aller sur la Listed réservée aux 3ans. Nous devrions rester sur ce programme. »

UN PETIT-FILS DE CADOUDAME

Polidam est donc le frère de Dayladam, qui, outre sa troisième place dans la "Haye Jousselin", s’est aussi classé cinquième du Prix Montgomery (Gr3), tout en enlevant cinq compétitions. Eladame (Snurge), la mère de Polidam, est restée inédite. Elle a donné cinq vainqueurs parmi ses six produits ayant vu un hippodrome. Née pour sauter, la deuxième mère de Polidam, Cadoudame, est issue de Cadoudal. Elle a notamment conclu deuxième du Prix Congress (Gr2) derrière Mandarino (Trempolino), héros du Grand Steeple-Chase de Paris 1999. Elle n’a jamais gagné, mais s’est classée plusieurs fois à l’arrivée de Groupes.