Le maître des lieux reprend ses droits

Autres informations / 15.09.2012

Le maître des lieux reprend ses droits

Northerntown, Cerilly, Formosa Joana Has… Autant de vedettes qui ont régné sur l’hippodrome d’Enghien. L’élève de Jean-Pierre Colombu, Pythagore (Kahyasi), semble décidé à les imiter. Vainqueur des Prix Romati (L) et Solitaire au printemps, il a pris le pouvoir sur le steeple du plateau de Soisy. Et la tendance se confirme à l’automne puisqu’il a enlevé le Prix Jim Crow, première étape sur la route du Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2). Après un repos salvateur cet été, Pythagore est revenu encore plus fort physiquement, pour sa rentrée. Il était déjà prêt, comme nous l’a avoué Jean-Pierre Colombu, son éleveur propriétaire: « J’avais dit à des amis que, sauf incident, Pythagore allait gagner. » Jean-Pierre Colombu a vu juste. Pythagore a profité du dos de River Choice (River Mist), lequel adore mener les opérations. Placé constamment dans son sillage, côté corde, il a bien sauté toutes les difficultés des 3.800m du parcours. Il a rejoint River Choice pour sauter l’open-ditch du tournant final, et finalement lui prendre le meilleur, avant l’avant-dernière haie et filer facilement au poteau. Son jockey, Jonathan Plouganou, qui ne l’avait plus monté depuis le 1er mars 2011, l’a trouvé changé : « Je constate qu’il a fait des progrès sur l’obstacle, c’est un régal à monter, il saute bien le steeple, tout en étant prudent. Je ne suis pas surpris par sa victoire car son entraîneur, Emmanuel Clayeux, était confiant. » Rencontré aux écuries, Jean-Pierre Colombu nous a précisé : « Je ne sais pas si l’on va courir toutes les préparatoires au Grand Steeple. Cela ferait trois courses en six semaines. Au printemps, on avait vu juste en sautant le Prix Journaliste (L). L’an dernier, quand il avait gagné le Grand Steeple-Chase de Lyon (L), on l’avait arrêté et il avait été un peu à court pour sa réapparition dans le Prix de la Gascogne (L). Cette année, on l’a arrêté plus tôt et il a pris vingt kilos de muscle. Il a pris de la force et, d’ailleurs, il ne soufflait pas après la course. Il a gagné en maturité et continue de progresser. »

LA BELLE HISTOIRE DE PYTHAGORE

Pythagore aurait dû être vendu dans sa jeunesse, mais Jean-Pierre Colombu nous avait raconté, à l’issue de sa victoire dans le Prix Solitaire: « Pythagore possède une histoire particulière, car il devait passer en vente alors qu’il était yearling, mais il s’est accidenté et, du coup, on ne l’a pas vendu et on l’a gardé… »

PYTHAGORE : UN NOM ORIGINAL

Portant le nom d’un célèbre théorème de mathématique, Pythagore a un nom original. Jean-Pierre Colombu nous a raconté : « Avant d’être chirurgien, j’ai fait des études de "maths supp" et le nom de Pythagore est un petit clin d’oeil. J’ai aussi une prédilection pour la République Tchèque, mon beau-père en étant originaire. C’est d’ailleurs pour cette raison que la soeur de Pythagore, née en 2009, se nomme Prague. Également, Karluv Most, vainqueur du Grand Prix de Madrid (A), est le nom tchèque du pont Charles, situé à Prague. J’avais aussi nommé Lucayan, Karolinum, avant qu’il ne soit débaptisé. »

RIVER CHOICE ET MADOX, LES MÉTRONOMES D’ENGHIEN

Véritable métronome à Enghien, River Choice (River Mist) et Madox (Trempolino) ont une nouvelle fois fait leur course. Le premier nommé a animé la course, avant d’offrir une belle résistance à Pythagore. Le second a fait un bon bout entre les deux dernières haies. L’an dernier, River Choice a participé aux bonnes compétitions d’Enghien, avant de bifurquer sur les haies d’Auteuil. Il pourrait refaire le même automne, sachant que son mentor, Yannick Fouin, aura aussi Lagunak (Mansonnien), dans les belles épreuves sur le steeple d’Auteuil. Quant à Madox, il devrait lui aussi faire plaisir à son entourage au cours du second semestre à Enghien. Très plébiscité à la cote, Cigliano (Poliglote) s’est montré fautif à l’open-ditch du tournant final et, sur le plat, il est resté sans réaction.

LA SOUCHE DE PEINTRE CÉLÈBRE

Pythagore est le meilleur produit de sa mère, Peony Girl (Phantom Breeze), laquelle a gagné quatre courses plates,  déjà sous les couleurs de Jean-Pierre Colombu. Cette dernière est une poulinière prolifique puisque cinq de ses sept produits ayant déjà couru ont passé le poteau en tête. Son dernier produit est issu d’Enrique et ressemble beaucoup à son père. Pythagore est également le neveu d’Evening World, deuxième de Gr3 en plat, à Sandown, avant d’enlever ses deux premières courses sur les haies. Et si l’on remonte jusqu’à la troisième mère de Pythagore, Pétroleuse (Habitat), on se rend compte qu’il s’agit de la souche du crack Peintre Célèbre, lauréat du "Jockey Club" et de l’"Arc". En effet, Pétroleuse est la mère de Peinture Bleue (Alydar), gagnante de Listed en plat, avant de donner le jour à Peintre Célèbre, mais aussi Pointilliste (Giant’s Causeway) et Peinture Rare (Sadler’s Wells), deux chevaux de Groupe. Il s’agit d’une des plus belles familles Wildenstein.