L'envolee d'ijad et de la française allison massin

Autres informations / 03.09.2012

L'envolee d'ijad et de la française allison massin

Pour cette historique première course pour cavalières et chevaux arabes en France, quoi de plus beau qu'une victoire tricolore, qui plus est dans un style ne laissant aucun doute sur la supériorité du vainqueur. Associée au pensionnaire de Jean-Pierre Totain, Ijad (Sire d'Albret), la jeune cavalière française Allison Massin, qui connaît un bel été en terme de résultats, ne laissait aucune chance à ses adversaires après une sage course d'attente le long de la corde. Ce succès fait également briller les couleurs de Son Altesse Cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan, dont le Festival, sous l'impulsion de sa directrice Lara Sawaya, met à l'honneur les femmes et le cheval arabe. Mirabella del Sol (Kerbella), sous la selle de l'Irlandaise Jane Foley venait courageusement prendre le premier accessit aux abords du poteau à l'animateur, Badjy (Dormane), associé à l'Allemande Lena Maria Mattes. L'entraîneur lauréat, Jean-Pierre Totain, était satisfait : « C'est un poulain régulier qui avait gagné aux Pays-Bas en juillet. Ce n'est pas un crack mais quand il a le moral, il est capable de belles choses. C'est un cheval extrêmement facile mais on voit que sa cavalière a du métier car elle a monté une course parfaite. C'est très favorable, même si des améliorations peuvent encore être effectuées dans le programme de ces courses car les conditions de l'épreuve amenaient mon cheval à porter beaucoup de poids. Cela reste un beau succès, surtout pour un propriétaire comme Cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan. »