Leopardstown (ie), red mills irish champion stakes (gr1) : snow fairy est grande

Autres informations / 08.09.2012

Leopardstown (ie), red mills irish champion stakes (gr1) : snow fairy est grande

Nous

attendions un combat entre deux champions, Snow Fairy (Intikhab) et Nathaniel

(Galileo), avec St Nicholas Abbey (Montjeu) dans le rôle de l’arbitre, dans les

Irish C h a m p i o n Stakes (Gr1). Nous avons été servis, avec une course

particulièrement sélective, une vraie course comme on les aime, grâce au train

imprimé par Daddy Long Legs (Scat Daddy). Le leader de St Nicholas Abbey n’a

pas fait dans la dentelle, prenant plusieurs longueurs d’avance sur Nathaniel.

Mais, dans le dernier tournant, William Buick a réagi et a lancé Nathaniel à la

poursuite de l’animateur. John Gosden avait prévenu que son pensionnaire

n’était pas encore "au top", se préparant ici pour le Prix de l’Arc

de Triomphe (Gr1). Pourtant, son jockey lui a demandé un gros effort et, dans

la ligne droite, Nathaniel n’a pas été en mesure de "réaccélérer"

pour contrer Snow Fairy. Plus patient, Frankie Dettori a attendu les quatre

cents derniers mètres pour lancer sa jument. Snow Fairy a alors fondu à toute

vitesse sur Nathaniel, et la lutte s’est engagée entre les deux chevaux.

Nathaniel s’est vaillamment défendu jusqu’au bout, mais la femelle était plus

forte que lui aujourd’hui. Snow Fairy évoluait sur un bon terrain qu’elle

adore, et elle est aussi à l’aise sur 2.000 que sur 2.400m, alors que Nathaniel

est sûrement meilleur sur la distance de l’"Arc" et en terrain

souple.

SA

MEILLEURE PERFORMANCE

Snow

Fairy remporte là son septième Gr1, des victoires acquises sur les îles

britanniques, mais aussi au Japon, à Hong Kong et en France... Même si elle

avait été battue l’an dernier dans cette course par So You Think (High

Chapparal), elle avait fourni ce jour-là l’une de ses meilleures performances

sur cet hippodrome qu’elle affectionne. Sur ce terrain propice à la vitesse,

elle a d’ailleurs signé le record du parcours. Déjà, son retour victorieux dans

le Prix Jean Romanet (Gr1), après de longs mois d’absence, nous avait épatés.

Mais ce succès lui donne le droit d’émettre les plus hautes ambitions dans le

Prix de l’Arc de Triomphe : Orfèvre et Danedream sont prévenus ! Dans cette

réussite, il faut aussi souligner le superbe travail d’Ed Dunlop, qui a su

ramener la jument "au top" après une blessure sérieuse, et la faire

durer. L’entraîneur a expliqué : « Battre les mâles, et battre le record du

parcours, le tout après avoir souffert d’un tendon… C’est sa plus grande

performance ! Elle est engagée dans l’"Arc" et dans les Champion

Stakes, et nous allons prendre les courses les unes après les autres.

J’aimerais aussi aller au Breeders’ Cup avec elle. » Snow Fairy construit un

peu plus sa légende lors de chaque course, elle qui n’avait été achetée que

1.800 guinées yearling. Concernant les battus, on peut imaginer que Nathaniel

va monter sur cette course, comme l’a prévu John Gosden, qui lui concocte un

automne chargé. Comme à son habitude, St Nicholas Abbey a attendu avant de

venir bien conclure, mais, sur cette distance et ce terrain, il était

manifestement un peu en dessous des deux premiers. Malgré tout, le cheval

répond de nouveau présent, et il faudra de nouveau compter avec lui le premier

dimanche d’octobre.