Les champions ont bien couru

Autres informations / 19.09.2012

Les champions ont bien couru

Ce Prix

d’Angers est une course à conditions qui sert souvent de tremplin pour des

champions ayant des objectifs plus élevés. Revue d’effectifs de ceux qui se

sont élancés dans cette épreuve.

SHANNON

ROCK, PROMETTEUR DEUXIEME

Deuxième

du "Grand Steeple", Shannon Rock (Turgeon) était en lice et après sa

probante rentrée dans le Prix de l’Orléanais (3e), il a fini plaisamment, à la

deuxième place. Son entourage nous a déclaré que le cheval n'avait pas beaucoup

de travail derrière lui, ayant passé une bonne partie de l'été au haras, du

"Grand Steeple" à la fin du mois de juillet. Il devrait donc monter

sur cette course et prendre part au Prix Héros XII (Gr3).

JEAN

D’ANGELY, QUATRIEME APRES PRESQUE TROIS ANS D’ABSENCE

Pas revu

depuis une cinquième place dans le Prix Général Donnio (L) en novembre 2009,

Jean d’Angély (Pelder) était l’une des attractions du Prix d’Angers. Le protégé

de Frédéric Danloux, vainqueur du Prix Morgex (Gr3) en 2007, a été monté

sagement par Jacques Ricou, qui l’a ensuite fait travailler dans la dernière

ligne droite, refaisant beaucoup de terrain sur les chevaux de tête pour se

contenter de la quatrième place à la lutte.« Jacques Ricou a monté une très

bonne course pour l’avenir, nous a confié Frédéric Danloux. Je lui avais

demandé de monter derrière et de ne faire que la ligne droite, c’est ce qu’il a

fait et très bien. En arrivant à l’hippodrome, j’ai effectué le tour du

parcours et je tiens à féliciter les hommes de piste d’Auteuil qui font du

super boulot car le terrain est dans un état remarquable, ça faisait longtemps

que je ne l’avais pas vu comme cela. » Concernant la suite de son programme,

Frédéric Danloux est resté vague mais nous a confirmé que son champion n’attaquerait

pas tout de suite les gros morceaux. « Une chose est sûre, il ne courra par le

Prix La Haye Jousselin (Gr1). Il effectuait une rentrée après deux ans

d’absence et a donc tous les engagements que l’on souhaite. C’est un cheval de

steeple, alors nous prendrons ce que nous pourrons. J’aimerais que Jacques

Ricou puisse le monter à chaque reprise, aussi devrons-nous discuter du

programme avec lui. »

SALDER

ROQUE ET PISTOLET ROUGE, RESPECTIVEMENT CINQUIEME ET SIXIEME

Cinquième

du Prix d’Angers, le vainqueur du Prix Alain du Breil (Gr1) 2010, Salder Roque

(Muhtathir), a fourni un effort honorable sur le plat, de même que son

compagnon d’entraînement Pistolet Rouge (Polish Summer), sixième. Leur

entraîneur Guy Cherel nous a déclaré à leur sujet : « Salder Roque court assez

bien aujourd'hui. Nous avons du mal à le retrouver à son meilleur niveau. Là il

affrontait un lot et s'est bien comporté. Il aura des engagements plus faciles

pour lui donner du moral. Pistolet Rouge n'est pas un cheval de haies. Son

jockey a été sage avec lui. Il avait simplement besoin de cette course pour

monter en condition. Il devrait participer au Prix Héros XII. »