Longchamp, prix la rochette (gr3) : what a name met les garçons a ses pieds

Autres informations / 09.09.2012

Longchamp, prix la rochette (gr3) : what a name met les garçons a ses pieds

Il n’y a

pas eu de course à l’issue du Prix La Rochette 

(Gr3) ! La protégée de Mikel Delzangles, What a Name (Mr Greeley), seule

pouliche au départ de cette préparatoire aux Grs1 pour 2ans du premier weekend

d’octobre à Longchamp, a pulvérisé l’opposition en un éclair. « J’ai beaucoup

aimé son accélération, confie son jockey, Christophe Lemaire. Elle est venue en

deux temps, un premier pour se porter à hauteur de l’animatrice et un second

pour se détacher. Elle a de la classe et encore des réserves. » Placée en

position d’attente et bien détendue, What a Name a longtemps patienté avant de

se décaler. Mais quand Christophe Lemaire lui a montré son jour, elle est venue

d’elle-même sur les chevaux de tête. Puis, sollicitée par son jockey, elle a

facilement pris l’avantage, au prix d’une superbe accélération, et ce, malgré

une action assez courte. « C’est vrai qu’elle n’a pas une très grande action,

mais elle sait bien accélérer, comme tous les bons chevaux, nous a confié son

entraîneur, Mikel Delzangles. C’est une pouliche très maniable, facile à

monter, qui n’est pas très expressive le matin. Elle est très bonne, voilà

tout. » What a Name a passé le poteau avec une bonne avance sur l’animateur de

l’épreuve, Avantage (Layman), qui a résisté jusqu’au bout au bon retour de

Pearl Flute (Piccolo).

EN ROUTE

VERS LE "GRAND CRITERIUM"

Ce

dimanche, What a Name a pu se familiariser avec la piste de Longchamp, qu’elle

pourrait retrouver dans quatre semaines, à l’occasion du Qatar Prix Jean-Luc

Lagardère (Gr1). En effet, la pouliche du Cheikh Mohammed Al Thani est engagée

dans le Gr1 disputé sur l’exact même parcours que ce Gr3. « What a Name est

engagée dans trois Grs1 cet automne, deux à Longchamp et un à Newmarket [Prix

Jean-Luc Lagardère, Prix Marcel Boussac et Cheveley Park Stakes, ndlr],

poursuit son entraîneur. Nous allons probablement privilégier un engagement

français et pourquoi pas le Grand Critérium. » Thierry Delègue, qui

représentait le Cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani, a confirmé : «

Aujourd’hui c’était un test face aux mâles et sur le tracé. Elle y a

parfaitement répondu. C’est une pouliche qui est très estimée et elle a passé

une étape importante dans sa carrière. »

AVANTAGE

LE GARDE SUR LES MALES

Animateur

de l’épreuve, Avantage est allé très loin et n’a pas été écoeuré lorsque What a

Name l’a dépassé dans un canter. Il est resté dans sa course et a ensuite très

bien contré les nouvelles attaques, conservant une très bonne deuxième place. «

Le cheval court très bien et comme je le pensais, le tournant l'a servi, car il

a pu prendre un bol d'air, a expliqué son entraîneur, Pia Brandt. Il a fait

tout ce qu'il a pu, mais la lauréate était meilleure. Il est engagé dans le

Prix Jean-Luc Lagardère, mais l'est aussi quelques jours plus tard dans le Prix

Thomas Bryon (Gr3), à Saint-Cloud. Nous allons en discuter avec ses

propriétaires, mais il nous a montré aujourd'hui qu'il faisait bien Longchamp.

»

PEARL

FLUTE VERS LES "CHENES"

Deuxième

poulain français à l’arrivée du "Morny", mais seulement septième,

Pearl Flute (Piccolo) cherchait à se rassurer au niveau Gr3, dont il s’était

déjà classé troisième à Deauville, à l’occasion du Prix de Cabourg. Placé dans

le sillage de la future lauréate, il n’a pu suivre son mouvement pour finir,

mais a tout de même pu placer son accélération, qui lui avait permis de

remporter le Prix Yacowlef (L) en débutant. « Je suis ravi de sa performance,

nous a dit Francis Graffard. Son jockey pense qu'il serait mieux sur un terrain

plus souple. De plus, quand What a Name a accéléré, elle s'est écartée de nous

et donc il n'a eu personne pour l'emmener vraiment. Mais il est certain qu'elle

n'est pas dans notre catégorie ! Pour la suite de son programme, le Prix des

Chênes, sur le mile, une distance qu'il va faire sans problème, semble logique.

Nous allons en discuter avec son propriétaire. » Pearl Flute a lutté

courageusement, mais n’a pas eu le temps de venir à bout d’Avantage. Il a

toutefois nettement résisté aux assauts de Soblue (Invincible Spirit) et

Guajaraz (Rashbag), qui ont fini dans cet ordre.

UNE

POULICHE ACHETEE A KEENELAND

What a

Name a été achetée 350.000 $ en avril 2012 à Keeneland aux ventes breeze-up. Sa

mère, Bonnie Byerly, (Dayjur), s’est placée à 2ans et a produit le bon

Diabolical (Artax), qui a gagné huit courses de 2 à 4ans, dont le Vanderbit

Handicap (Gr2). La deuxième mère de What a Name est Plenty of Grace (Roberto),

lauréate des Yellow Ribbon Invitational Stakes (Gr1) et gagnante de trois

autres Grs2. Bien que vendue aux États-Unis, What a Name est née en Irlande.