Même sans darley, le marché reste actif

Autres informations / 12.09.2012

Même sans darley, le marché reste actif

VENTES DE KEENELAND          

La concentration sur une seule session de vente du book 1 a

certainement créé un report sur le premier jour du book 2, même si, comme

lundi, l’activité a mis un peu de temps à prendre forme à Keeneland. Une

nouvelle fois, le top price est intervenu dans la seconde moitié de la journée,

pour un gris fils de Tapit, le lot 402. Issu de Tempting Note (Editor’s Note),

multiple placée de Stakes, le poulain a atteint 700.000 $. Présenté par

Gainesway, il est issu d’un foal share entre Bruce McMilin et le syndicat

Tapit. C’est John Moynihan, de Stonestreet Stables, qui a eu le dernier mot

pour ce propre frère de Tempted to Tapit, deuxième de Gr2, et de Dance Card,

lauréate à Saratoga il y a un mois. Les indicateurs de cette première journée

du book 2 sont à la hausse, à l’exception du taux de vendus, qui reste en

recul, passant de 71,9 % à 68,1 %.

Le marché n’a donc manifestement pas souffert de l’absence

de gros intervenants comme le Cheikh Mohammed Al Maktoum, qui n’a acheté pour

le moment aucun yearling, du moins pas par l’intermédiaire de John Ferguson, ou

Benjamin Leon, de Besilu Stable, qui se plaçait l’an dernier au deuxième rang

des acheteurs.

 

Un frère de Questche pour Coolmore

Coolmore, en revanche, s’est de nouveau montré actif. Demi

O’Byrne a notamment acheté un fils de Tapit et de la championne allemande Que Belle

(Seattle Dancer), pour

500.000 $. Le poulain est un frère d’Osidy (Storm Cat) et de

Quetsche (Gone West), gagnante du Prix de Royaumont (Gr3). Mark Taylor, de

Taylor Made, a commenté : « Au sujet de ce poulain, je m’étais dit que je ne

savais pas si les Européens allaient acheter un fils de Tapit, parce qu’il n’a

pas beaucoup de produits qui courent là-bas, mais je pensais qu’ils aimeraient

sa façon de se déplacer. Demi a en effet apprécié cette caractéristique du

poulain. De plus, il a un superbe pedigree. » Au total de ces deux premiers

jours de vente, Demi O’Byrne a investi 1.870.000 $ pour cinq yearlings.