Oceanliner, espoir serieux et serieux espoir

Autres informations / 11.09.2012

Oceanliner, espoir serieux et serieux espoir

Tout n’a été que perfection pour le débutant Oceanliner (Dynaformer) dans ce Prix de Villebon (F). Malgré un parcours à l’extérieur de l’animateur, jamais il n’a bronché et jamais il n’a eu du mal à négocier la courbe. Dans la ligne droite, quand il a fallu s’allonger, il s'est exécuté. Comme beaucoup de produits de Dynaformer, Oceanliner n’a pas une accélération fulgurante, mais, lorsqu’il prononce son effort, il est capable de le soutenir longtemps. Sa victoire dans ce maiden sur 1.600m laisse d’ailleurs à penser qu’il pourra sûrement être rallongé par palier à l’avenir et qu’il pourra également monter de catégorie au fil du temps. Ce n’est pas forcément un 2ans qui a gagné ici, mais un véritable espoir pour les bonnes courses de 2013. En attendant ces échéances, Pierre-Yves Bureau analysait : « Le cheval montrait le matin qu’il était sérieux et il le confirme en course. Il a été très appliqué. C’est bien sûr un 2ans que l’on estime mais les choses vont vite à cette époque de l’année et il faut lui laisser le temps d’évoluer. André Fabre décidera, mais il est possible que le poulain soit revu cette année. » Deuxième, Lava (Rock of Gibraltar), monté lui aussi près de la tête, a pris la mesure après lutte du favori Atelier Libre (Zamindar). Ce dernier court très proprement et peut certainement faire un sujet d’avenir. Il possède une réelle marge de progression.

UNE FAMILLE WERTHEIMER DE VITESSE

Élevé par ses propriétaires, Wertheimer & Frère, Oceanliner est le deuxième produit de Sweet Travel (Danzig), la génitrice de Sweet Iron (Mr Greeley), troisième du Prix de Fontenoy (F) l’an dernier. Sweet Travel avait de la vitesse et s’est classée deuxième des Prix d’Arenberg et Eclipse (Gr3) et aussi quatrième des Nell Gwyn Stakes (Gr3). Ce qui est amusant – ou pas – c’est qu’elle restée maiden en France et a dû attendre son année de 4ans, où elle a été envoyée aux États-Unis, pour ouvrir son palmarès à Santa Anita.

Sweet Travel est la propre soeur d’Iron Mask (Danzig), gagnant de Gr1 sur le sprint et aujourd’hui étalon. Cette famille est aussi celle, notamment, du très bon sprinteur Dayjur.