Ole companero sur sa lancee

Autres informations / 22.09.2012

Ole companero sur sa lancee

Après le succès de Ole Companero (Sholokhov), en cheval déclassé, dans le Prix Claude Rouget, Xavier Papot avait prévenu qu’il se laisserait peut-être tenter par le Grand Steeple de Craon (L), plutôt que le Gran Premio di Merano (Gr1), qui aura lieu la semaine prochaine. Nous y sommes, et Ole Companero est bien de retour en Mayenne, pour tenter d’accrocher une deuxième Listed, lui qui avait remporté l’an dernier le Prix William Head, à Auteuil. De nouveau, le pensionnaire de Guillaume Macaire est le cheval de classe du lot, et s’il répète sa meilleure valeur, il ne devrait pas être battu. La classe, Le Roi Lulu (Rifapour) n’en manque pas non plus. Souvent éloigné de la compétition à cause de problèmes de santé, ce pensionnaire de Philippe Peltier avait pris la deuxième place du Prix Fondeur (L) en 2009. Il n’a couru qu’une fois en 2010, avant de revenir en piste cette année. Après une rentrée victorieuse, il est tombé à Vichy, alors qu’il n’était pas battu, et vient de se classer quatrième d’un bon steeple à Auteuil, remporté par Bel la Vie (Lavirco).

LA BONNE RENTREE DE SEIGNEUR DU MEE

Troisième du Prix Claude Rouget, à l’issue d’une belle fin de course, Seigneur du Mée (Louveteau) effectuait pour l’occasion une excellente rentrée, alors qu’il était absent des pistes depuis plus de six mois. Logiquement, il a dû monter en condition et peut espérer finir plus près d’Ole Companero cette fois. Arnaud Chaillé-Chaillé sera doublement représenté dans cette compétition. Cityfast (Start Fast), confié à Christophe Pieux, n’a pu se montrer menaçant dans le Grand Steeple de Deauville (L), mais il a déjà brillé sur des parcours sélectifs, comme celui du Lion d’Angers. Sarisland (Martaline) n’a couru que trois fois cette année et va découvrir les gros obstacles de Craon. Cheval régulier, qui a brillé sur des parcours très différents, il est capable d’une bonne performance à ce niveau.