Opposite sans opposition

Autres informations / 18.09.2012

Opposite sans opposition

Remporté en 2011 par Reliable Man (Dalakhani) –alors que cette épreuve se courait à Saint-Cloud et bien plus tôt dans l’année –, futur lauréat du Prix du Jockey Club (Gr1), le Prix Topyo (F) a toujours vocation à permettre aux 3ans d’ouvrir leur palmarès. Mais son passage d’avril à septembre a changé la face de la course. Ayant seulement deux courses dans les jambes et déjà castré, Opposite n’a pas forcé son talent pour l’emporter. Malgré sa position dans les stalles (13), son jockey, Olivier Peslier, a réussi à le placer rapidement aux avant-postes. Dès la sortie du tournant final, il a été cadencé par la quadruple Cravache d’or. Progressivement, Opposite s’est détaché et n’a jamais été inquiété. Ce parcours des 2.100m corde à gauche aurait pu être un piège pour un poulain doté d’un grand modèle, comme Opposite. Mais il s’en est parfaitement sorti. La tâche va se compliquer, même s’il peut s’affirmer avec le temps, comme le suggère son physique. Mère d’Opposite, Silver Rain (Rainbow Quest) a enlevé le Prix Joubert (L). Au haras, elle a donné la bonne Baahama (Anabaa), deuxième du Prix d’Aumale (Gr3) et lauréate du Prix Charles Laffitte (L). Opposite appartient à la famille de Gold River (Riverman), sa troisième mère, gagnante de l'“Arc” et du Prix du Cadran (Gr1), d’où l’étalon Goldneyev et, un peu plus loin, la championne Goldikova (Anabaa).