Prix d’aix : chop shoot sur sa lancee

Autres informations / 26.09.2012

Prix d’aix : chop shoot sur sa lancee

Bon

vainqueur cet été sur la piste de Clairefontaine, Chop Shoot (Soave) va

découvrir la région parisienne, après avoir fait son apprentissage dans

l’Ouest, passant par Senonnes et les Sables-d’Olonne. Mais c’est sur la côte

normande que le protégé de François Nicolle s’est vraiment révélé. Le jour de

son succès, il a dominé à la lutte Kick On (Poliglote), qui, depuis, a remporté

le Prix Nuage à Enghien, en devançant l’estimé poulain de Guillaume Macaire

Voeux d’Estruval (Daliapour). Le fils de Soave laissait dire à son entraîneur,

après sa victoire : « C’est un poulain tardif à mettre sur les grandes lignes

droites, qui n’est pas encore venu. Il va encore progresser. » Depuis ses

débuts en compétition, Chop Shoot n’a fait que progresser. Maintenant qu’il a

remporté sa première course, c’est le niveau de l’opposition qui doit le faire

progresser. Pour lui barrer la route, Square Beaujon (Satri) est le mieux armé.

Le poulain de David Windrif connaît Enghien comme sa poche, puisqu’il n’a

évolué que sur cette piste depuis ses débuts en obstacle et a montré des

progrès à chacune de ses sorties. Il tourne autour d’un premier succès et peut

espérer l’obtenir dans ce Prix d’Aix. Jean-Paul Gallorini présente trois 3ans,

Navida Has (Sulamani), Palonco Has (Martaline) et Voici le Dun (Machiavellian),

qui ont tous débuté dans un peloton du Prix Finot (L), sans se montrer

performants. Les deux premiers nommés ont fait illusion pendant un temps lors

de leurs débuts, se montrant assez allants, une caractéristique qui n’est pas

toujours un handicap sur le tracé d’Enghien.