Prix d’angers : l’autre voie des seigneurs

Autres informations / 19.09.2012

Prix d’angers : l’autre voie des seigneurs

 

À

l’image du Prix de l’Orléanais, le Prix d’Angers est une bonne course à conditions

sur les haies, qui permet aux chevaux de reprendre la compétition, voire de

peaufiner leur forme en vue d’objectifs aussi bien sur les haies que sur le

steeple. Ce sera les gros obstacles pour Shannon Rock (Turgeon), lequel vise le

Prix La Haye Jousselin (Gr1). Troisième du Prix de l’Orléanais, le pensionnaire

de Jean-Paul Gallorini a très bien couru, finissant à la hanche de Rhialco (Dom

Alco), sans forcer. Doté d’un modèle imposant, il sera encore plus performant

avec une sortie dans les jambes, mais il est désormais bien réglé en steeple et

peut toujours être pris de vitesse sur les "balais". Autre

steeple-chaser de talent, Quart Monde (Network) avait joué de malchance dans le

"Grand Steeple", après avoir enlevé le Prix du Président de la

République (Gr1). À ce niveau, sur les "balais", il est capable

d’accrocher une bonne place pour sa campagne automnale.

JEAN

D’ANGELY, L’ATTRACTION DE LA COURSE

Lauréat

du Prix Morgex (Gr3) 2007, Jean d’Angély (Pelder) a démontré de gros moyens à

Auteuil. Des moyens suffisants pour courir les plus belles épreuves

d’obstacles. Mais il a eu des problèmes de santé. Son mentor, Frédéric Danloux,

nous a précisé, la semaine dernière : « Il a été soigné pour une tendinite

contractée il y a un an et demi, alors qu’il devait courir pour sa rentrée, et

il a été opéré des voies respiratoires. Il a repris l’entraînement, d’abord en

Normandie puis à Maisons-Laffitte. Aujourd’hui, tout va bien, tant du côté du

tendon que de sa respiration. Il courra mercredi, à condition que la piste

d’Auteuil soit suffisamment souple. Je ne demande pas du terrain lourd, mais

simplement une piste où nous serons sûrs de ne prendre aucun risque pour sa

santé. Je ne voudrais pas être obligé de le déclarer non partant sur le champ

de course. » Absent depuis le 15 novembre 2009, l’important pour Jean d’Angély

sera d’abord de bien rentrer de sa course.

SALDER

ROQUE ET PISTOLET ROUGE, POUR GUY CHEREL

Guy

Cherel sellera deux chevaux dans ce Prix d’Angers : Salder Roque (Muhtathir) et

Pistolet Rouge (Polish Summer). Vainqueur du Prix Alain du Breil (Gr1) 2010,

Salder Roque n’a pas confirmé par la suite. Lui aussi a connu quelques mois

d’absence. En forme cette saison, il affrontera un lot très relevé. Suite à un

excellent printemps, au cours duquel il a terminé cinquième du "Grand

Steeple" après avoir décroché les Prix Murat (Gr2) et Troytown (Gr3),

Pistolet Rouge se remettra en route avant des objectifs plus importants. Il ne

faut pas oublier qu’il a déjà bien réussi sur les haies, à Pau.