Prix d’angers : un-zero pour montpellier

Autres informations / 20.09.2012

Prix d’angers : un-zero pour montpellier

Alors

que l’équipe de football de Montpellier a été battue en phase de poules de la

Ligue des Champions contre Arsenal, mardi soir, notre Montpellier (Della

Francesca) équin s’est montré impérial dans le Prix d’Angers. Installé en tête

par Jo Audon, il a galopé avec aisance dans le parcours, avalant ses douze

haies sans difficulté. Sur le plat, Montpellier a même placé un vrai changement

de vitesse, lâchant définitivement ses rivaux, pour les laisser finalement à

six longueurs, et ce, en leur rendant du poids. Double gagnant de Listeds sur

les haies d’Auteuil et cinquième du Prix Alain du Breil (Gr1), Montpellier fait

aussi très bien le steeple, même si, comme nous le signale son mentor, Sylvie

Audon, « , il aime un peu moins le steeple, même s’il est capable de bien faire

dans cette discipline. Je le pense d’ailleurs meilleur en haies. Il avait couru

le "Grand Steeple" de Clairefontaine, mais le terrain était un peu

trop souple et il n’avait pas bien sauté, concluant septième. Cette course à

Deauville avait valeur de test car on envisageait de courir le "Grand Steeple"

de Merano. Finalement, on a changé notre fusil d’épaule en le remettant en

haies, comme nous l’avait recommandé Jo, qui avait encore raison avec

Montpellier. C’est un chic cheval, qui est mature et se "fout de

tout". Nous tiendrons compte de la façon dont il récupère afin d'envisager

la suite de sa carrière, mais nous le laisserons en haies. »

DES

QUALITES POUR BRILLER EN ANGLETERRE

Montpellier

saute vite, a du gaz et apprécie les terrains pas trop souples, que des atouts

pour courir en Angleterre. À la question de savoir si Montpellier allait

voyager, Sylvie Audon nous a précisé : « On avait déjà pensé courir

outre-Manche, mais en steeple car les haies sont des claies et c’est

particulier. Il faut étudier cette option avec son propriétaire et Jo. »

Montpellier pourrait maintenant participer au Prix Claude le Lorrain (L).

MONTPELLIER,

LE NEVEU D’ADMISE

Élevé

par la famille Artu, Montpellier est le premier vainqueur de sa mère, What

Cheeky (Cadoudal), qui compte neuf produits et deux lauréats désormais. Outre

Montpellier, elle a donné Complicated (Anabaa Blue), quatrième du Prix Camille

Duboscq (L). What Cheeky est issue de Cadoudal (Green Dancer), aussi bon en

tant que père de sauteurs que père de mères. Montpellier est le neveu d’Admise

(Highest Honor) – vainqueur de Gr1 à Santa Anita et de Listed en France – et

d'Our Highness (Highest Honor), une excellente jument de gros handicaps qui

défendait les couleurs Artu.