Prix de colombes (f) : treve vend du reve

Autres informations / 23.09.2012

Prix de colombes (f) : treve vend du reve

Le Prix

de Colombes (F) a souri à Trêve (Motivator), la pensionnaire de Christiane

Head-Maarek. Dans une course menée à allure réduite par Holy Salt (Holy Roman

Emperor), Trêve s’est rapprochée de la tête dans le dernier virage et a

prolongé son effort jusqu’au passage du disque final. La fille de Motivator

s’est remarquablement allongée pour revenir sur l’animatrice, qu’elle a dominée

avec assurance. En retrait, l’attentiste Snow Pine (Dalakhani) a pris la

troisième place à distance du duo de tête « Trêve est une pouliche que j’ai

toujours estimée, a confié son entraîneur. J’ai pris mon temps avec elle et,

mardi dernier, elle avait fait un très bon travail avec des mâles qui galopent,

alors nous étions assez confiants. C’est une grande jument, mais son garrot est

sorti, elle est bien faite et a de la précocité. » Trêve en a presque fait

oublier la participation de Flight to Fancy (Galileo), top price des ventes

d’août Arqana l’année dernière, pour 1,7 million d’euros. La pensionnaire

d’André Fabre a évolué dans le sillage de l’animatrice, mais a fait preuve de

mauvais vouloir, galopant souvent la tête en l’air – un peu comme sa mère le

faisait parfois. Elle n’a pas pu accélérer au moment de l’emballage final et a

fini à distance de la lauréate, en dernière position. Quant à Trêve, elle était

aussi passée sur le ring d’Arqana, mais en octobre. Elle avait été rachetée

pour 22.000 € par ses éleveurs. Alex Head nous a dit, à l’issue de l’épreuve :

« c’est une très bonne famille, l’une des meilleures du haras et personne n’en

a voulu à 22.000 €, pourtant, vous voyez, c’est une bonne pouliche. »

LES BONS

DEBUTS DE HOLY SALT

Dominée

à la lutte par Trêve, Holy Salt a longtemps fait illusion pour la victoire.

Mais la pensionnaire de Pia Brandt a dû s’avouer vaincue dans les cent derniers

mètres, se contentant d’une bonne deuxième place, après avoir donné le ton de

l’épreuve. « C’est une pouliche qui se montre plaisante le matin, même si elle

fait juste ce qu’on lui demande, nous a expliqué son entraîneur. Avant, elle

était un peu allante à l’exercice, mais ce n’est plus le cas. Aujourd’hui, elle

a un peu volé la course en allant devant, mais elle court très bien. De plus,

elle est rentrée un peu mieux dans les stalles. »

AUX

ORIGINES DE TRIPTYCH

Propriété

et élève du haras du Quesnay, Trêve est une fille de Motivator, qui ne lui a

pas transmis son tempérament fougueux. Sa mère, Trévise (Anabaa), a gagné a

2ans et est la propre soeur de Tsigane, un double lauréat de Listed en France

et troisième du Breeders’ Cup Mile (Gr1). Trévise a déjà produit Trois Rois

(Hernando), gagnant de Listed et placé de Gr2. Trillion, la quatrième mère, est

une gagnante du Ganay (Gr1), deuxième de l’"Arc" (Gr1) et mère de la

championne Triptych, lauréate du Prix Marcel Boussac (Gr1), des Champion Stakes

(Gr1) par deux fois et des Irish 2.000 Guineas (Gr1), course dans laquelle elle

est la seule pouliche à avoir devancé les mâles.