Prix de la pinede (b) : whipper snapper apprend l’alphabet

Autres informations / 23.09.2012

Prix de la pinede (b) : whipper snapper apprend l’alphabet

Irréprochable

depuis ses débuts, Whipper Snapper (Whipper) ne cesse de repousser ses limites.

Après avoir donné une bonne réplique à l’estimée Mutin (Kentucky Dynamite) lors

de ses débuts dans le Prix de Thimecourt (F), le protégé d’Eoghan O’Neill a

remporté facilement son maiden cet été à Clairefontaine. Le fils de Whipper a

ensuite visité le Sud-Ouest pour remporter une course D sur la piste de Dax, en

devançant au terme d’une vive lutte, l’espagnole Pearlside (Alhaarth), qui

restait sur un bon accessit dans le Critérium International (A) dans son pays

d’entraînement. Gagnant de F et de D, le voici logiquement au départ d’une course

B, sans brûler les étapes. L’élève du haras d’Écouves apprend son métier et

prend les courses les unes après les autres. Face à lui se dresse un

représentant du haras où il a vu le jour, Kapstadt (Country Reel), un protégé

de François Doumen. Au début du mois de juillet, le fils de Country Reel a fait

impression en remportant son maiden lors de ses débuts. Patient en queue de

peloton, il avait passé tous ses adversaires en revue pour s’imposer avec

aisance. Pilote (Pivotal), lui, est présenté par André Fabre. Kapstadt n’a pas

couru depuis ses débuts, tandis que Pilote, a quant à lui pris un accessit à

Vichy, avant d’ouvrir son palmarès par quatre longueurs d’avance sur le tracé

d’Evreux. Un autre fils de Whipper semble en mesure de remporter cette épreuve

: Bottoms up, qui a tenté sa chance, sans réussite, dans le Critérium du Fonds

Européen de l’Élevage (L). Il venait de remporter son maiden à Clairefontaine

en devançant de plus de dix longueurs Admire Fuji (Oasis Dream) et American

Mist (American Post), qu’il retrouve. Auparavant, Bottoms Up avait pris de bons

accessits dans des courses à conditions. Il avait d’ailleurs débuté dans une

course B, face à des chevaux déjà endurcis, ce qui souligne l’estime que lui

voue son entourage.  Débuter à ce niveau,

c’est ce que va faire Lion d’Anvers (Kentucky Dynamite), qui n’est autre que le

frère d’American Devil (American Post), un vainqueur de Listed et multiple

placé de Groupe sur des distances inférieures au mile.